L’ultime méthode pour résoudre un conflit avec un enfant

© iStock
Quand un enfant se lance dans une crise, il est difficile de rester calme et de gérer la situation comme on le souhaiterait. Pourtant, il existerait un moyen de régler tous les conflits en 3 mouvements: la méthode APR. Explications.

Selon Heather Turgeon et Julie Wright, deux psychothérapeutes britanniques, cette technique permet de régler tous les conflits pouvant surgir avec un enfant, comme expliqué dans leur livre Now Say This.

Résoudre un conflit par fermeté et empathie

La méthode APR (Accorder, Poser des limites, Résoudre le problème) consiste à allier fermeté et empathie. « Il s’agit de poser des limites claires et de faire appliquer les règles mais aussi d’aider son enfant à faire de meilleurs choix ou à résoudre le problème. Quand les parents font preuve d’empathie et de fermeté, les enfants ont tendance à se tourner vers leur sens intérieur du bien et du mal », expliquent les chercheurs à The Independent.

En effet, faire preuve d’empathie permet à l’enfant de réaliser que le parent ne prend pas le conflit à la légère, qu’il le comprend. Tandis que la fermeté lui permet de réaliser à quel point sa réaction est peut-être excessive et le conflit démesuré.

La méthode APR (Accorder, Poser des limites, Résoudre le problème)

Les chercheurs conseillent donc de réagir ainsi:

  • Accorder: le parent doit s’accroupir à hauteur de son enfant, le regarder dans les yeux et expliquer ses sentiments face à cette crise (« ça me blesse que tu t’énerves pour ça »).
  • Poser des limites: le parent explique ensuite calmement la situation (les conditions et les raisons qui ont provoqué la crise).
  • Résoudre le problème: le parent et l’enfant essaient alors de trouver un compromis qui convient à tout le monde.

Cette méthode permettrait de résoudre n’importe quel problème, que ce soit la crise au supermarché ou la dispute entre frères et sœurs. Heather Turgeon et Julie Wright ajoutent qu’en situation conflictuelle, les parents doivent avant tout essayer d’avoir une discussion productive: juger et réprimander n’aident pas l’enfant à comprendre que son comportement est excessif, et il s’entêtera dans sa crise.

Ces articles sur l’éducation peuvent également vous intéresser:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here