Santé: grossesse et hypertension

©istock
L'hypertension artérielle touche environ 10% des femmes enceintes et peut avoir de graves conséquences si elle n'est pas traitée à temps. Focus sur cette pathologie encore peu connue.

Certains maux inexpliqués peuvent apparaitre pendant la grossesse. C’est le cas de l’hypertension artérielle, appelée aussi hypertension gravidique, dont la cause est relativement inconnue mais qui peut avoir de graves conséquences pour la mère et l’enfant si elle n’est pas soignée.

L’hypertension pendant la grossesse

L’hypertension gravidique se déclare généralement après la 20ème semaine de grossesse, sans que la mère n’ait forcément souffert de cette pathologie avant. Mais même si l’on ne connait pas l’origine exacte de ce trouble, certains facteurs peuvent expliquer l’hypertension artérielle pendant la grossesse.

Les facteurs de risque

Certaines femmes ont plus de risques de déclarer une hypertension pendant leur grossesse. Voici les facteurs qui accroissent les risques:

  • Les grossesses multiples
  • Souffrir d’une hypertension artérielle avant la grossesse
  • Avoir des antécédents familiaux d’hypertension ou de diabète
  • Être en surpoids avant la grossesse
  • Avoir des troubles du métabolisme des prostaglandines
  • Souffrir de diabète ou d’un trouble rénal

Quels sont les risques de l’hypertension pendant la grossesse?

L’hypertension gravidique, aussi appelée pré-éclampsie, peut entraîner plusieurs problèmes pour la mère mais aussi pour l’enfant, comme un retard de croissance du bébé, un décollement du placenta, qui peut mener à un accouchement avant terme ainsi que, dans les cas les plus graves, des complications hépatiques comme la coagulation du sang, des convulsions ou une hémorragie cérébrale, ce qui peut être fatal pour la maman.

Il est donc primordial de s’informer sur les symptômes afin de pouvoir les détecter au plus vite.

Les symptômes de l’hypertension gravidique

Voici les symptômes qui doivent vous alerter:

  • Maux de tête
  • Troubles de la vision
  • Nausées et vomissements après 20 semaines de grossesse
  • Palpitations sans causes déterminées
  • Prise de poids ou œdèmes
  • Bourdonnements dans les oreilles

Si vous souffrez de ces symptômes, il est important d’en parler au plus vite à votre médecin traitant ou votre gynécologue afin qu’il puisse vous proposer un traitement adapté et du repos. Dans certains cas plus graves, une hospitalisation sera nécessaire afin de mettre maman et bébé sous surveillance médicale.

Vous êtes enceinte? Vous aimerez également ces articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here