Emilie Dupuis nous parle du lit Montessori et de son expérience

Par -
Instagram/@dupuis_emilie
La pédagogie Montessori est en vogue et au centre des discussions entre parents. Cette éducation a comme principe qu'il faut s'adapter aux besoins de l'enfant et propose ainsi un lit au sol. Emilie Dupuis, animatrice chez RTL, a testé et nous en parle.

Le lit Montessori, qu’est-ce que c’est?

La pédagogie de Maria Montessori se définit comme « une philosophie, une manière de percevoir l’enfant en le considérant comme l’acteur de sa propre construction et sur laquelle repose toute la richesse de la démarche mise en œuvre par les éducateurs. L’objectif de l’éducation est de permettre le développement et l’expression du potentiel de chaque enfant individuellement, grâce à un environnement approprié et au respect de sa personnalité. » C’est dans l’idée d’un environnement adapté à l’enfant que le lit Montessori fut créé.

Ce lit est conçu afin que l’enfant puisse se déplacer dans son environnement: il s’agit d’un matelas à même le sol, ainsi l’enfant ne peut pas tomber de son lit. S’il est réveillé, il peut se lever et jouer dans sa chambre au lieu d’attendre que ses parents viennent le retirer de son lit à barreaux.

Le témoignage d’Emilie Dupuis

Emilie Dupuis, animatrice chez RTL, est maman d’un petit garçon, Jude, né le 24 décembre 2015. Elle a essayé le lit Montessori et nous parle de son expérience.

Vous vous êtes tournée vers le lit Montessori parce que vous avez rencontré des problèmes de sommeil avec votre fils, lesquels?

Mon fils, Jude, a toujours été un bébé très calme et a fait ses nuits sans aucun problème. Mais en novembre dernier, alors qu’il approchait l’âge de 2 ans, aller se coucher s’est transformé en vrai cauchemar et il se réveillait 2 à 3 fois par nuit.

En tant que maman, j’appliquais un rituel de coucher: j’allais avec lui dans la chambre, nous lisions une histoire, nous écoutions une petite musique et puis je sentais qu’il s’endormait. Ainsi, je n’avais jamais eu de problème pour mettre Jude au lit. Mais soudainement, le coucher est devenu sujet de bagarres alors que je n’avais rien changé à ma manière de faire.

Qu’avez-vous essayé pour régler ces problèmes?

Pendant des semaines, nous avons donc tout essayé afin que Jude apprécie à nouveau d’aller se coucher et fasse des nuits complètes. J’ai demandé conseil sur les réseaux sociaux et beaucoup de mamans m’ont donné leurs astuces. Je me suis assurée qu’il y ait des peluches dans son lit, j’ai changé la direction et mis la tête du lit au nord, j’ai fait des massages avec des huiles essentielles, j’ai testé l’ostéopathie… Mais rien ne changeait.

Lorsqu’il allait se coucher, il me répétait souvent « Aime pas lit »: nous nous disions que nous devrions peut-être changer de lit, mais adopter un lit d’enfant pour un petit garçon seulement âgé de 20 mois me faisait peur… Je pensais qu’il était encore trop tôt pour dire adieu au lit à barreaux. Après 4 mois à tout tenter et quelques recherches, nous avons finalement opté pour le lit Montessori.

Le lit Montessori était-il la solution que vous recherchiez?

Après quelques idées d’inspiration puisées sur les réseaux sociaux, mon beau-père, très bricoleur, s’est lancé dans la confection d’un lit à même le sol. Désormais, Jude va se coucher sans broncher et adore son lit au point de se jeter dedans. Nous appliquons à nouveau le rituel du coucher mais je peux en plus me coucher près de lui jusqu’à ce que je sente qu’il s’endort, chose impossible avec un lit à barreaux. J’ai donc un contact plus facile, je peux le rassurer, le prendre dans mes bras.

Il est vrai que Jude nous rejoint parfois pendant la nuit, et que certains parents pourraient y voir un inconvénient. Mais je me dis que s’il vient dans notre lit, c’est sûrement que c’était nécessaire, qu’il a peut-être fait un cauchemar, et c’est notre rôle d’être à l’écoute de ses besoins.

Ce lit fut une vraie révélation, non seulement pour nous en tant que parents mais aussi pour Jude. Après des mois à mal dormir, nous sommes enfin reposés et moins tendus. J’ai un métier qui demande d’être toujours en forme, que ça soit mentalement ou physiquement, donc les derniers mois furent vraiment éprouvants. De même pour Jude, il était aussi fatigué et surtout angoissé, par ce lit à barreaux qui lui posait problème. Désormais nous dormons tous beaucoup mieux.

Recommanderiez-vous ce lit à d’autres parents?

Un enfant n’est pas l’autre et les problèmes de sommeil sont tous différents. certains enfants sont très à l’aise avec un lit à barreaux et ont des problèmes de sommeil liés à autre chose. Il faut que les parents recherchent quelle est la source des crises, qui sont différentes pour chaque enfant.

Mais si vous avez tout essayé et mis en place de nombreuses solutions qui n’ont pas fonctionné, je conseillerais alors de se tourner vers le lit Montessori.

Retrouvez Emilie et son quotidien de maman sur son compte Instagram!

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here