Des pédophiles regardent les photos de vos enfants

iStock
Vous aimez prendre vos enfants en photo ? Quoi de plus naturel? Ils grandissent tellement vite qu’il fait bon immortaliser certains moments et les partager aux proches via les moyens modernes (facebook, instagram, sms, web...). Et pourtant…! Vous n’êtes malheureusement pas les seuls à admirer les photos de vos enfants !

Vos photos pour des pédophiles qui se rincent l’oeil

1. Un lieu d’échange virtuel entre pédophiles

Un site internet russe fait actuellement l’objet d’une enquête menée conjointement par la police fédérale et Child Focus. En effet, il s’agit d’un portail d’échange sur lequel les pédophiles publient les photos qu’ils ont trouvées ci et là sur la toile (Facebook, instagram, …). Aujourd’hui, on compte à peu près 3 millions de photos, parmi lesquelles des photos d’enfants belges en vacances. Pas besoin de vous dire que vacances riment souvent avec des corps dénudés : à la plage, à la piscine ou à la pleine de jeu.

Le site internet existe depuis 2005 : plus de 17 millions de visiteurs le consultent chaque mois. Si à l’origine, le site servait de lieu d’échange de photos, il est devenu aujourd’hui celui de tous les fantasmes les plus pervers puisque c’est dans ce lieu virtuel que les pédophiles se rencontrent et se contactent. Le spécialiste néerlandais de la cybersécurité, Sijmen Ruwhof, explique que des photographies très explicites sont accessibles sur le site via un accès protégé par un mot de passe. Le site est hébergé en Russie par des anonymes; cela complique la situation mais ne décourage pas la police fédérale belge qui poursuit ses investigations : plusieurs personnes auraient déjà été arrêtées et sévèrement punies.

2. Une collaboration renforcée

La loi a changé au printemps 2017 et, depuis le 6 juillet 2017, un protocole de collaboration entre la police, la justice et Child Focus, permet à l’association de traiter plus efficacement les signalements et de les transmettre aux services de police belges et étrangers. Optimaliser la coopération internationale est important, comme l’est tout autant la sensibilisation des parents à protéger les contenus publiés sur les réseaux sociaux. On ne le redira jamais: restez vigilants! Une ligne d’aide anonyme est prévue pour les personnes présentant des pulsions pédophiles:0475/83.15.59  

Source: deredactie.be

Ces articles vont probablement vous intéresser:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here