Pourquoi les femmes entreprennent-elles moins que les hommes?

© Istock
En Belgique, plus de 80% des femmes rêvent de devenir entrepreneures, ont un projet d'entreprise ou souhaitent se lancer comme indépendante. Et pourtant, seulement 34% des entrepreneurs belges sont des femmes.

Et ce chiffre bien en dessous de la moyenne est dû à plusieurs facteurs qui empêchent les femmes de se lancer dans l’aventure, malgré une forte envie, des idées novatrices et un bagage professionnel souvent intéressant.

4 raisons qui réduisent l’entreprenariat féminin

Selon Laurence Nazé, créatrice de Didoodam et présidente de l’association des mompreneurs belges, les raisons sont nombreuses…

« Tout d’abord, le problème est le manque de « modèles » autour de soi. Une femme ou une fille ne voit pas beaucoup de femmes indépendantes autour d’elle et les médias ne mettent assez en avant les femmes qui réussissent! Deuxièmement, le manque de financement: même si les choses bougent un peu, les femmes n’ont pas un accès facile aux emprunts et aux financement… et surtout, elles n’osent pas en demander. Ensuite, le manque de temps. La femme a traditionnellement la charge de la famille, des enfants. Son entreprise passe souvent en deuxième lieu, ce qui limite les développements et le passage concret en tant qu’indépendante.

Et surtout, le plus gros le problème des femmes c’est la double culpabilité… ne pas être totalement entrepreneure ou totalement maman. Devoir gérer tant de casquettes à la fois sans pouvoir les assumer pleinement culpabilise énormément de mamans entrepreneures. »

L’importance du réseautage

Plusieurs réseaux de femmes entrepreneures existent en Belgique et peuvent aider concrètement les femmes et mamans désireuses de se lancer comme indépendante ou déjà entrepreneure. Le rôle de l’asbl mompreneurs est de leur montrer que c’est possible de concilier les deux, que les entrepreneures sont nombreuses à s’épanouir en se lançant.

De nombreux réseaux et initiatives aident les femmes entrepreneures

En Belgique, de nombreuses initiatives et cercles d’entreprenariat sont créés par et pour les femmes qui entreprennent afin d’aider concrètement celles qui veulent se lancer.

Les mompreneurs dont nous avons parlé plus haut, qui a comme leitmotiv d’aider les femmes entrepreneures à concilier vie de maman et vie professionnelle, mais aussi les Wowo’s, ou Wonderfull Women, qui aide les femmes à se faire un réseau entres elles et donc un business basé autant sur la visibilité que le bouche à oreille.

Notons aussi que l’asbl « 100000 entrepreneurs » organise la première édition de la semaine de sensibilisation des jeunes à l’Entrepreneuriat Féminin du 7 au 16 mars dont le but est de promouvoir la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin auprès des jeunes de 13 à 25 ans.

Au court de cette semaine, l’asbl y propose des rencontres, des témoignages de femmes-entrepreneurs face à des élèves et des tables rondes afin d’appréhender la pédagogie entrepreunariale au féminin. Cette manifestation se déroule à Bruxelles et dans toute la Wallonie.

Ceci pourrait également vous intéresser:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here