Parents séparés: comment gérer au mieux la période des vacances

Par -
©Getty images
Si pour beaucoup de parents, l'été est synonyme d'escapades et de moments en famille, pour les couples séparés, cela veut aussi dire changement de mode de garde… Ce qui peut être vécu comme un bouleversement.

Du 1er juillet au 31 août, les parents séparés voient leur mode de garde changer. L’idée: pouvoir partir en vacances pour une plus longue période et profiter de l’été comme il se doit avec leurs enfants. Et si chaque famille “séparée” est libre de choisir le type de garde qu’elle souhaite pour gérer au mieux les vacances, deux cas de figure reviennent couramment:

  • L’enfant passe un mois complet chez un parent et un mois chez l’autre.
  • Les mois sont coupés en deux afin de privilégier une garde de 15 jours consécutifs chez un parent, et 15 jours chez l’autre.

Ce choix sera fait selon l’âge des enfants et les disponibilités des parents, ou pris en accord avec les parents par le juge des familles statuant sur la garde, si une convention de garde a été avalisée par la justice.

Parents séparés: 3 conseils pour gérer les vacances

Cette période de congés demande de faire preuve de bienveillance et d’intelligence, du moins si l’on souhaite que la famille la vive de la manière la plus douce possible. C’est qu’au-delà des bons moments que l’on passe avec les enfants, ce changement temporaire de mode de garde est parfois un casse-tête pour les parents et leur progéniture. On liste au moins trois conseils pour vous faciliter la vie.

1. Garder le contact avec l’enfant

Vivre une séparation plus longue qu’habituellement peut, selon l’âge et la sensibilité de l’enfant, être assez perturbant. Pour que l’absence soit plus douce à vivre, notre premier conseil est de rester en contact avec lui, en vous arrangeant avec l’autre parent s’il n’est pas en âge d’avoir un téléphone portable: contactez-le par téléphone ou en vidéo régulièrement afin qu’il puisse vous voir et partager ses expériences, même si vous êtes loin l’un de l’autre. Cela permettra à l’enfant de ressentir votre présence et votre amour, même par téléphone. Il sera aussi important de communiquer avec l’autre parent, afin de savoir comment se passent les vacances de votre enfant, et s’il est dans un bon état d’esprit.

Attention cela dit: il est primordial que ces appels se passent dans la joie et la bonne humeur: évitez de dire à votre petit qu’il vous manque ou de pleurer, sous peine de le rendre triste. Demandez-lui plutôt s’il passe du bon temps ou de vous expliquer ce qu’il fait de chouette afin de vivre une interaction positive. S’il vous dit que vous lui manquez, rassurez-le en lui disant que vous serez ensemble très bientôt et que vous lui préparez plein de chouettes moments à partager.

2. Faire un sac à bisous

Avant que votre enfant ne parte en vacances avec votre ex, pensez à lui confectionner un “sac à bisous”, à l’intérieur duquel vous mettrez des petits bisous qu’il pourra utiliser chaque soir avant d’aller se coucher, ou simplement quand vous lui manquerez. Des petits bisous que vous pouvez coudre, dessiner et découper après avoir fait des bisous sur une feuille blanche à l’aide de votre plus joli rouge à lèvres. Une technique testée et approuvée!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gina & Cie (@ginacie)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3. Penser à soi

Lorsque votre petit sera chez votre ex-partenaire, ne vous morfondez pas et voyez cela comme l’occasion d’avoir du temps pour vous: partez quelques jours en vacances, voyez des amis, allez au musée, au ciné, invitez des proches, faites une virée shopping en solo, (re)mettez-vous au sport, lisez… L’idée est de faire en sorte que les journées soient remplies par de jolis moments, afin de vivre cette période estivale positivement. Bref, pensez à vous, sans culpabilité!

C’est trop difficile à vivre pour l’enfant et/ou le parent?

Il arrive que, dans certains cas de figure, ce changement de garde soit trop pénible à vivre pour l’enfant et/ou pour le(s) parent(s). Si c’est le cas chez vous, tentez d’avoir un contact honnête et bienveillant avec l’autre parent afin d’éventuellement réorganiser cette répartition de garde estivale.

Si un jugement cadre bien souvent les gardes d’été, il est en effet possible de trouver un arrangement entre adultes. Si votre ex éprouve des difficultés à vivre cette séparation prolongée, vous pouvez par exemple lui proposer de prendre votre enfant, le temps d’une après-midi ou d’une soirée. En agissant de la sorte, il y a fort à parier qu’il fera la même chose pour vous si besoin.

Plus d’articles pour les parents séparés

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here