Jeune maman: 4 astuces pour éviter la fatigue extrême

Par -
©Getty Images
Une étude australienne a analysé le sommeil des jeunes mamans, et le constat est clair: elles se réveilleraient en moyenne cinq fois par nuit, et ne dorment que trois heures par nuit. Dans ces conditions, comment faire pour survivre aux premiers mois avec bébé? Voici quatre astuces simples pour éviter la fatigue extrême.

Si devenir maman est l’une des plus jolies aventures qui nous soit donné de découvrir, c’est aussi (et de loin) la plus fatigante. Nuits hachées (voire blanches), sommeil perturbé… Durant les premiers mois de la vie d’un bébé, les parents ne dorment que très peu.

Et les jeunes mamans ont bien de quoi se sentir fatiguées! En effet, selon une étude réalisée en Australie et relayée par le Daily Mirror, les mamans se réveilleraient en moyenne cinq fois par nuit pour leur bébé, et n’accumuleraient au total que trois heures de sommeil. Une réalité qui peut mener vers une fatigue extrême.

Les risques du manque de sommeil

Ce manque de sommeil pèse énormément sur le quotidien des mamans: somnolence, stress, irritabilité, voire burn-out parental, mais aussi perte de mémoire sont les effets les plus communément liés au manque de sommeil chez l’adulte. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’une jeune maman ne se souvienne plus où elle a mis telle ou telle chose.

Comment éviter la fatigue extrême?

Même si dormir est un besoin vital chez les êtres vivants, il est souvent difficile de profiter d’une bonne nuit de sommeil lorsque l’on vient d’avoir un enfant. Cela dit, il y a plusieurs solutions pour ne pas sombrer dans la fatigue extrême.

1. Dormez quand bébé dort

On n’arrête pas de l’entendre un peu partout, mais il est important de profiter des moments où bébé dort pour pouvoir se reposer. Des nuits de trois heures étant insuffisantes pour tenir sur le long terme, il est important de pouvoir faire des siestes pendant que bébé fait les siennes. Cela vous permettra de vous sentir moins fatiguée et de récupérer un peu les heures perdues pendant la nuit.

2. Répartissez équitablement la charge

Un bébé a beau apporter beaucoup de bonheur, il apporte aussi beaucoup de travail au quotidien. Ne prenez pas toute la charge pour vous et faites en sorte que le quotidien, dont les nuits font partie, soit équitablement partagées entre vous et le papa. Si vous ne pouvez hélas pas compter sur son aide, n’hésitez pas à vous faire aider par une maman, une sœur, un frère, un couple d’amis ou toute autre personne de confiance qui pourrait prendre un peu le relais, le temps que vous puissiez vous reposer.

3. Oubliez d’être parfaite

Oui, il y a de la vaisselle à faire, deux lessives qui attendent leur tour et certainement un peu de ménage en vue, mais cela peut attendre. Alors arrêtez de vous mettre la pression sur les tâches de la vie quotidienne et pensez avant tout à vous et à votre bébé pour éviter l’épuisement post-natal.

4. N’hésitez pas à déléguer

Et si avoir une maison propre est une chose importante pour vous, qu’avoir une chemise bien repasser est primordial pour votre chéri, et que vous n’arrivez pas ni l’un ni l’autre à suivre le rythme des premiers mois avec bébé, pourquoi ne pas vous faire aider? Pensez à déléguer ces tâches en prenant une aide ménagère, qui vous aidera dans la gestion de votre maison, de votre lessive, et qui peut même faire vos courses!

Vous recherchez des astuces pour être moins fatiguée? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here