Confinement: les grands-parents rencontrent leur petit-enfant à distance

Par -
© Getty Images
Parmi les nombreux bouleversements provoqués par le coronavirus se trouvent les naissances. Les visites à la maternité et à la maison étant interdites, la famille rencontre désormais les nouveaux-nés à distance. Une situation difficile pour les grands-parents.

Alors que la Belgique entre en deuxième phase de déconfinement, certaines habitudes ne sont pas encore revenues à la normale. Par exemple, pour leur accouchement, les femmes enceintes ne peuvent être accompagnées que de leur compagnon. Les visites à la maternité sont toujours interdites et celles à la maison s’accompagnent encore d’un risque de contagion. Sans oublier que les personnes âgées sont considérées comme des personnes à risque. Pour protéger les grands-parents, nombreux sont ceux qui décident de leur présenter leur petit-enfant à distance, par caméra ou à travers une vitre. Témoignages.

Myriam a rencontré son petit-fils derrière la fenêtre

Le 24 mars 2020, Myriam est devenue grand-mère. Une surprise puisque le bébé est arrivé avec un mois d’avance.

« Ma fille m’a informée par message que son partenaire et elle étaient en route vers la maternité. J’ai décompté les minutes jusqu’à ce que je reçoive un autre message. Dans l’après-midi, la très bonne nouvelle est enfin tombée: ‘Maman, ça y est, notre fantastique petit garçon venu au monde aujourd’hui: Lucas Etienne!’.

Cette annonce fut une double source de bonheur: le bébé a deux prénoms, Lucas et Etienne. Etienne est le nom de mon mari décédé il y a 7 ans. Je ne peux pas m’empêcher de me demander: ‘comment aurait-il réagi face à ce miracle?' ».

Malgré la distance, Myriam positive: « La vie d’aujourd’hui a aussi ses avantages: les parents peuvent s’habituer tranquillement à la nouvelle situation et à leur rythme. Et puis surtout, ils peuvent profiter de leur fils! Je pense aussi que j’ai plus de contacts avec ma fille que d’habitude.On s’appelle tous les jours, je reçois des vidéos des premiers sons du bébé et des dizaines de photos: de son premier bain, de son premier repas, etc. J’ai même l’impression que cette situation nous rapproche! Lorsqu’ils ont été autorisés à rentrer chez eux, je leur ai rendu visite par la fenêtre. C’est une histoire que nous n’oublierons jamais ».

Greta va devenir grand-mère pour la seconde fois

Greta attend quant à elle avec impatience la naissance de son deuxième petit-enfant. « Ma fille est enceinte d’un deuxième enfant. Son aîné, Félix, est la prunelle de nos yeux depuis 4 ans. Nous nous occupons de lui après l’école, pendant les vacances et lorsqu’il est malade. Et nous aidons ma fille et son mari avec les tâches ménagères autant que possible. Mais maintenant, tout cela n’est plus possible… C’est très difficile. Ma fille télétravaille à temps-plein, elle s’occupe de Félix, elle fait la lessive, le ménage, la cuisine, etc. J’aimerais tellement l’aider!

Avec un nouveau-né, elle aura encore plus besoin d’aide. Pourra-t-elle compter sur une aide à domicile? Est-ce qu’elle va devoir accoucher seule? Récemment, son compagnon n’a pas pu l’accompagner à un rendez-vous chez le gynécologue… Je n’ose pas imaginer que la naissance se fasse sans lui.

La situation est d’autant plus difficile que mon mari a souffert d’un cancer aux ganglions l’année dernière. Il est considéré comme une personne à risque, donc le coronavirus nous inquiète. Le petit Félix avait rendu la période de chimio beaucoup plus supportable pour nous tous. S’occuper de notre petit-fils était souvent la meilleure partie de nos journées. Et maintenant, nous devons faire sans… Nous attendons avec impatience notre deuxième petit-enfant. Nous espérons que tout va bien se passer et que nous pourrons nous réunir très rapidement ».

Plus de témoignages:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here