Stages d’été et camps de vacances: faites-vous rembourser!

Par -
© Getty Images
Chaque année, de nombreux parents optent pour des stages et/ou des colonies de vacances afin d'occuper leurs enfants durant l’été. Un mode de garde qui peut vite coûter cher aux familles. Heureusement, il est possible de se faire rembourser une partie de ces frais! Voici la marche à suivre.

Si certains parents ont pris la décision de lever le pied cet été suite à la crise du coronavirus ou ont la chance de pouvoir compter sur leurs proches pour garder les enfants, nombreux sont ceux qui les mettront en stage ou en camp de vacances cet été. Mais que ce soit pour occuper leurs écoliers en vacances ou pour leur changer les idées après ces longs mois de semi-confinement, les stages mais aussi les camps scouts ou de vacances peuvent peser lourd dans un budget familial parfois affaibli suite à la crise sanitaire. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de demander un remboursement partiel de ces frais.

Stages et camps de vacances: votre mutuelle vous rembourse!

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous pouvez demander un remboursement des frais engendrés par ces activités à votre mutuelle. Pour obtenir ce remboursement, c’est assez simple: il vous suffit de télécharger un document appelé “document d’intervention”, et de demander à l’institution, club ou association chez qui votre enfant est inscrit en stage ou en camp de vacances de le remplir, et de le signer. Ce document précieux est à remettre à votre mutuelle afin d’obtenir un montant défini selon eux.

Un montant différent selon les mutuelles

Bon à savoir: ce remboursement n’est pas uniquement réservé aux stages et camps de vacances, puisque les mutuelles octroient une intervention financière aussi bien pendant les congés que pendant l’année scolaire, afin de couvrir les frais des potentiels voyages organisés par l’établissement scolaire de votre enfant. Attention cela dit, le montant du remboursement varie d’une mutuelle à l’autre.

  • Chez Solidaris: l’intervention pour une inscription en plaine de jeux ou dans un stage est de 5€ par jour, avec un maximum de 15 jours de stage par année civile, soit 75€. Vous pourrez également bénéficier de 10€ par nuitée pour les camps de vacances, avec un maximum de 8 nuits prises en charge, soit 80€ par année civile. Pour les voyages scolaires, l’intervention est de 10€ par nuitée, avec un minimum de deux nuits et un maximum de quatre nuits (soit 40€ par année scolaire) pour les classes vertes ou de mer, et de 60€ pour les classes de neige, à raison d’une fois par an et par enfant. Retrouvez ici le formulaire de chez Solidaris.
    • Chez Partenamut: le remboursement est plafonné à un maximum de 100€ par an et par enfant (jusqu’à l’âge de 18 ans inclus), soit un maximum de 10€ par jour sur 10 jours par an. Ce montant est destiné aux parents d’enfants fréquentant les stages mais aussi les camps scouts, les colonies de vacances ou les voyages scolaires. Pour les enfants porteurs d’un handicap, le montant est quant à lui de 250€ par an et par enfant, soit un maximum de 12,50€ par jour sur 20 jours par an. Retrouvez ici le formulaire à remplir.

Si ces montants ne sont certes pas suffisants pour couvrir les frais de deux mois de vacances scolaires, c’est malgré tout un geste qui peut aider de nombreuses familles à faire passer une note parfois salée. Pour savoir quel montant pourra vous être accordé, la meilleure chose à faire est encore de contacter directement votre mutuelle.

Plus d’infos sur les vacances

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here