L’école obligatoire dès 5 ans: quels avantages?

Par -
©Getty Images
En septembre 2020, l'école sera obligatoire pour les petits Belges dès l'âge de 5 ans. Une décision qui, si elle ne fait pas l'unanimité, comporte de nombreux avantages.

Si jusqu’alors, l’obligation scolaire commençait à l’âge de 6 ans, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé en janvier 2019 le projet de loi visant à descendre l’obligation scolaire à l’âge de 5 ans. Et si plus de 90% des enfants de cet âge sont scolarisés en Belgique, près d’un enfant sur dix manque très régulièrement l’école, ou n’y va pas du tout. Mais finalement, en quoi est-ce profitable pour un enfant d’aller à l’école quotidiennement un an avant l’école primaire?

L’école obligatoire dès 5 ans: les avantages

L’objectif de la Fédération n’est pas de sanctionner les enfants n’ayant pas assez fréquenté l’école maternelle, mais plutôt de faciliter l’intégration des enfants dans le monde de l’école. Une obligation scolaire à partir de 5 ans aurait plusieurs effets positifs, autant pour les enfants que pour les écoles.

1. Se familiariser avec le rythme scolaire

Se lever chaque matin à heure fixe et se préparer pour aller à l’école, profiter de la récréation, s’asseoir à sa place et travailler, participer aux travaux de groupe… L’école a ses propres règles et un rythme bien à elle. S’y intégrer peut s’avérer difficile lorsque l’on est resté à la maison jusque l’âge de 6 ans. L’obligation scolaire à partir de 5 ans permettra aux enfants de se faire au rythme de l’école, souvent bien différent de celui de la maison, ainsi qu’à ses codes et ses habitudes. L’enfant sera donc en terrain connu dès la première primaire, ce qui l’aidera à se concentrer sur son apprentissage plutôt qu’à apprivoiser un nouvel endroit de vie.

2. Donner de meilleures chances de réussite

Selon PISA, l’organisme qui évalue la qualité de l’enseignement, les enfants ayant été pré-scolarisés obtiennent, à milieu socio-économique égal, de meilleurs résultats à l’école. Rendre l’école obligatoire dès 5 ans favoriserait donc la réussite scolaire et, de manière indirecte, permettrait de lutter contre les inégalités sociales. En effet, un enfant qui réussit à l’école sera plus enclin à vouloir faire des études et obtenir un métier qui lui permettra d’avoir un bon niveau social.

3. Faire vivre les petites écoles

Si l’enseignement belge souffre depuis plusieurs années d’une très forte pénurie d’instituteurs primaires, il n’est pas rare de lire sur les réseaux sociaux les messages d’écoles maternelles à la recherche d’un ou plusieurs élèves afin de maintenir ouverte une classe de maternelle. Scolariser un enfant dès l’âge de 5 ans permettra à de nombreuses petites écoles d’éviter la fermeture d’une classe, voire parfois d’une école entière. Et si les petites écoles ne disposent que de peu de budget, elles proposent très souvent un environnement scolaire assez privilégié. Le nombre restreint d’élèves permet de former des classes verticales favorisant la pluridisciplinarité et l’entraide entre les élèves.

4. Se faire des amis avant l’entrée à la grande école

Être le petit nouveau de la bande n’a rien de sympa, surtout lorsque l’on arrive à l’école primaire. Fréquenter assidûment l’école dès 5 ans s’avérera bénéfique pour l’intégration sociale d’un enfant. Il aura tout le loisir de se faire des amis lors de la troisième maternelle, qu’il retrouvera, pour la plupart, avec plaisir en première primaire.

Votre enfant entre bientôt à l’école?

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here