Quelle est la précision de la date d’accouchement?

Par -
© Alicia Petresc/Unsplash
Lors de votre rendez-vous chez votre gynécologue, ce dernier vous a annoncé votre date d'accouchement. Vous voilà donc excitée de savoir quand vous allez rencontrer votre bébé! Mais cette date est-elle à 100% fiable?

« C’est pour quand la naissance? »: quelle femme enceinte n’a pas dû répondre à cette question? Dès que le test de grossesse s’avère positif, nombreux sont ceux qui souhaitent connaître la date de l’accouchement. Même les futurs parents! Ces derniers vont l’apprendre par leur gynécologue, qui leur annonce une date approximative. Mais celle-ci n’est pas à 100% fiable.

Une date approximative

Lors d’une étude publiée dans le journal de médecine reproductive européen, Human Reproduction, les chercheurs ont analysé 125 grossesses: ils ont identifié le moment précis auquel les femmes ont ovulé et quand elles ont été fécondées, puis ils ont suivi le cours de la grossesse jusqu’à l’accouchement.

Il en ressort que seules 4% des femmes enceintes accouchent à la date annoncée. Et 70% d’entre elles donnent naissance à leur enfant dans les 10 jours suivant la date estimée d’accouchement, même lorsque cette date est calculée à partir d’une échographie.

La règle de Naegele

Il faut savoir que le gynécologue part du principe que la naissance surviendra après 40 semaines d’aménorrhée (c’est-à-dire des semaines sans menstruation), soit 280 jours depuis les dernières règles. C’est sur base de ce calcul très simple, appelé la règle de Naegele, qu’il annonce une date approximative d’accouchement.

Cependant, alors que l’on considère qu’une grossesse dure neuf mois, ce n’est pas toujours le cas: toujours selon la même étude, la durée moyenne entre l’ovulation et la naissance serait de 268 jours, soit 38 semaines et non 40. « Nous avons découvert que la durée de chaque grossesse pouvait varier jusqu’à 37 jours », a déclaré Anne-Marie Jukic, chercheuse postdoctorante en épidémiologie au National Institute of Environmental Health Sciences (NIEHS) à Durham (États-Unis).

Ce n’est pas la seule variable qui remet en question la règle de Naegele: cette dernière n’est cohérente que si la femme enceinte a des cycles réguliers de 28 jours et que l’ovulation se déroule au quatorzième jour du cycle. Ce qui est rarement le cas…

Une échographie

Une échographie réalisée avant la 16ème semaine de grossesse permet de donner une date beaucoup plus précise qu’avec la règle de Naegele. Avec cette technique, le gynécologue mesure la longueur cranio-caudale ou LCC (longueur tête-fesses) puis la compare à une courbe de référence afin d’estimer l’âge du fœtus.

Une bonne indication

Qu’elle soit calculée avec la règle de Naegele ou sur base d’une échographie, la date d’accouchement n’est jamais à 100% fiable: l’âge et le poids de la mère, la durée de l’implantation de l’embryon et le taux de progestérone auraient également un impact sur la durée de la grossesse.

La date d’accouchement reste cependant une bonne indication: elle permet de mettre en place un suivi médical adapté tout au long de la grossesse et lorsque le terme approche. C’est un repère essentiel pour déclencher l’accouchement si bébé tarde trop à se montrer et que la grossesse dépasse les 42 semaines. C’est également important lors d’une naissance prématurée: on considère qu’un nouveau-né est prématuré s’il naît avant 37 semaines de gestation. Il nécessite alors de soins particuliers.

Vous allez bientôt accoucher? Ceci est pour vous:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!