Quand est-il préférable d’annoncer sa grossesse?

©Getty Images
Lorsque l'on apprend sa grossesse, on a bien souvent qu'une seule envie: l'annoncer à la terre entière. Mais finalement, quand est-il préférable de l'annoncer: avant ou après les trois mois? Voici nos conseils pour en finir avec cette question existentielle.

Si, selon notre culture, il est conseillé d’attendre le cap des 12 semaines de grossesse pour annoncer la bonne nouvelle, de plus en plus de futures mamans se demandent s’il est bien nécessaire de suivre cette « règle des trois mois ». Parce que finalement, pourquoi devrait-on attendre d’avoir passé le premier trimestre de grossesse pour informer notre entourage que l’on attend un enfant?

Une règle dépassée

Si on a (bien trop?) longtemps conseillé aux futurs parents de cacher leur grossesse jusqu’à ces 12 semaines, c’est parce que la plupart des fausses couches se produisent pendant cette période. En effet, dans un peu plus de 15% des cas, soit une femme sur six, une grossesse se finira par un avortement spontané avant la fin du premier trimestre. Il était alors conseillé aux couples d’attendre cette période, afin de ne pas avoir la pénible tâche d’afficher ouvertement la fin de cette grossesse.

Mais si la douleur d’une fausse couche reste identique aujourd’hui, les mentalités ont beaucoup changé concernant ce sujet, qui n’est désormais plus tabou. Il suffit de voir les différents témoignages des femmes, célèbres ou pas, qui parlent dans les médias de leurs propres expériences, afin de faire évoluer les mentalités en ce qui concerne la fausse couche. On peut donc dire que cette fameuse règle des trois mois est obsolète de nos jours.

Le bon moment, c’est celui que vous choisirez!

Aujourd’hui, il est surtout important d’annoncer votre grossesse au bon moment, c’est-à-dire celui que vous choisirez. Inutile donc de s’enfoncer dans des coutumes hors de notre réalité, il est surtout important que ce soit à un moment où vous aurez envie de partager la nouvelle. Être enceinte, c’est porter un enfant, mais c’est aussi faire face à de nombreux changements physiques et émotionnels: fatigue, nausées, angoisses… Si vous souhaitez partager cela avec certaines personnes afin de vous sentir soutenue et écoutée, n’hésitez pas à le faire. L’important est que vous vous sentiez bien!

Et au boulot, on fait quoi?

Officiellement, rien ne vous oblige à annoncer votre grossesse au travail avant ce fameux cap des trois mois. Ceci étant dit, c’est également à vous de choisir quel moment sera le plus adéquat pour informer votre employeur que vous êtes enceinte. Si, par exemple, vous avez de très grosses nausées, il est peut-être préférable d’expliquer honnêtement ce qui vous arrive. Mais, encore une fois, tout dépend de la manière dont vous ressentez les choses. Il est cela dit bon de savoir que dès lors que vous aurez annoncé votre grossesse (munie d’un certificat médical), vous serez protégée par plusieurs lois contre la discrimination et le licenciement.

Vous êtes enceinte? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here