Portrait: Daniela Prepeliuc se confie sur sa vie de future maman

Par -
© Littlestarsphotography
Daniela Prepeliuc s'apprête à donner naissance à son premier enfant. Un petit garçon qui devrait voir le jour fin janvier. Nous avons rencontré la journaliste de 35 ans afin de discuter avec elle de son ressenti de femme enceinte et de sa maternité future.

Trentenaire dynamique perchée sur des talons hauts à plus de 30 semaines de grossesse, Daniela Prepeliuc est de celles qui s’épanouissent pleinement lorsqu’elles attendent un enfant. Alors qu’elle et son mari, le journaliste Quentin Warlop, sont encore sur tous les fronts médiatiques quelques semaines avant l’arrivée de leur premier enfant, nous sommes allées prendre un café avec Daniela, miss météo de la RTBF et animatrice de l’émission « Contact » (qui sensibilise les citoyens à la sécurité routière), afin de parler de grossesse, de maternité et de tous ces changements qui s’opèrent petit à petit dans la vie de la future maman.

Daniela Prepeliuc nous parle de sa grossesse et de sa vision de la maternité

Vous êtes mariée depuis un peu plus de deux ans avec Quentin, qui est aussi journaliste à la RTBF. Devenir parents était une évidence pour vous, ou un projet qui s’est construit au fur et à mesure de votre relation? 

En fait, un peu des deux. J’ai toujours su que je deviendrais maman un jour, mais je ne me mettais pas vraiment de pression à ce sujet. Il y a encore trois ans, je voulais surtout évoluer professionnellement, profiter de mon couple, voyager, rencontrer des gens… J’étais très à l’aise avec le fait de devenir maman sur le tard, après 35 ou 40 ans. Et après notre mariage en mai 2017, j’ai eu l’opportunité d’avoir un poste chez BFMTV. J’ai pris la balle au bond et ce fut une superbe expérience, mais Quentin et moi avons vécu éloignés pendant un an environ, à faire des trajets entre Paris et Bruxelles, et surtout à essayer de trouver du temps pour nous. Une réelle mission lorsque votre mari est journaliste et qu’il couvre des informations au niveau international.

Suite à cet éloignement, j’ai eu la réelle envie de me poser. Alors quand j’ai eu la possibilité d’avoir une place intéressante à la RTBF, je n’ai pas réfléchi longtemps. Être en Belgique pour faire le métier que j’aime et pouvoir avoir une vie plus « slow », mais surtout être réunis Quentin et moi nous a donné envie de fonder une famille.

Chez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui, on vous suit beaucoup sur les réseaux sociaux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous ne vous arrêtez pas! Quel est votre secret?

Ma grossesse se passe vraiment bien. Je n’ai pas eu de nausées, pas de complications. Je continue donc à vivre normalement. On peut vraiment dire que j’ai une grossesse de rêve. Après, je suis quelqu’un de très sportif à la base, j’ai donc une bonne condition physique, et je continue à en faire, à petite dose. J’ai arrêté le footing, mais je continue à marcher beaucoup, à l’extérieur ou sur le tapis, puis je fais du yoga prénatal depuis mes trois mois de grossesse. Et je travaille beaucoup aussi (rires). Jusqu’au 28 décembre, je suis au boulot non-stop. Je dois clôturer les tournages avant mon congé de maternité…  Je ne risque donc pas de m’embêter!

Effectivement, vous êtes ce que l’on appelle une working girl! Comment comptez-vous faire rimer carrière et maternité? 

Être une femme active est quelque chose de très important pour moi, mais aussi pour l’image que je compte donner à mon fils de la femme. J’ai été élevée par une maman qui a toujours travaillé et qui s’occupait merveilleusement bien de nous, et je compte faire de même. Elle était aux petits soins pour nous, et c’est un réel exemple pour moi. Si elle est hélas décédée, être une aussi bonne maman qu’elle tout en continuant à travailler et à m’épanouir professionnellement est un peu l’objectif que je me suis fixé.

Mon mari travaille beaucoup aussi, on verra donc comment on arrive à s’organiser, mais je suis confiante. On a choisi une chouette crèche, et puis on est bien entourés!

Y a-t-il des choses qui vous font peur dans cette maternité qui se profile à l’horizon? 

Je ne suis pas vraiment une personne d’un naturel stressé, donc franchement non… Si ce n’est les nuits blanches. J’avoue que j’aime beaucoup dormir, alors l’idée de dormir peu pendant plusieurs semaines m’angoisse un peu. Mais je fais confiance à mon fils. Quentin et moi on parle beaucoup à notre bébé, alors j’essaie de faire de l’auto-suggestion, en lui disant de bien dormir la nuit, on verra ce que ça donne (rires). Pour le reste, je ne me projette pas vraiment. Je compte vivre cette aventure parentale au jour le jour, sans attentes.

Comment imaginez-vous votre mari en tant que père? 

Je sais déjà que ce sera un papa très attentionné. Je le vois à la manière dont il se comporte avec ses filleules, il est très patient avec les petits. Je l’imagine en train de lire une histoire à son fils, ou en train de faire du sport avec lui. Je pense vraiment qu’il sera un super papa! Je le sais parce qu’il s’implique déjà beaucoup dans ma grossesse. On fait de l’haptonomie, et il parle beaucoup à notre fils, il touche mon ventre et notre bébé lui répond, c’est fou! Ils ont déjà une vraie complicité tous les deux.

En termes d’éducation, quelles valeurs aimeriez-vous transmettre à votre fils? 

Tout d’abord des valeurs très simples, comme celle de l’importance de la famille et de la place des ainés dans nos vies, ou l’importance d’aller vers les autres pour les comprendre. Mais j’aimerais surtout que notre enfant puisse être qui il veut, sans crainte. On compte donc beaucoup communiquer avec lui et lui laisser l’opportunité d’explorer ses talents. Pour le reste, je suis née en Roumanie et dans nos traditions, la fête de Noël a une place très importante. Se réunir en famille, écouter des chants de Noël… Je compte aussi lui parler ma langue maternelle, et sa marraine est d’origine roumaine également. Ce qui facilitera la transmission de cette partie de ses origines!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Daniela Prepeliuc (@danielaprepeliuc) on

Vous avez aimé ce portrait? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here