Quelle position choisir pour accoucher?

© Jonathan Borba/Pexels
Quand on visualise un accouchement, on a en tête l'image de la maman allongée sur le dos, jambes écartées, pieds aux étriers. Mais ce n'est pas l'unique position à adopter pour donner naissance, nous explique Dominique Franquet, sage-femme.

Depuis que vous êtes adolescente, vous pensez que vous accoucherez sur le dos, en « position gynécologique ». Pourtant, cette dernière est de plus en plus critiquée par les experts car elle ne respecte pas la physiologie de la femme: « Elle ralentit l’accouchement et augmente le risque de complications. Elle est douloureuse et inconfortable », explique notamment Marie-Hélène Lahaye, autrice de Accouchement: les femmes méritent mieux.

Pas de position proscrite

Selon Dominique Franquet, sage-femme, il n’y a pas de position idéale pour donner naissance, et donc pas de position proscrite. La meilleure position sera la vôtre: « Lorsque vous êtes dans la position de votre choix, le travail engendre moins de stress pour vous et bébé. Mieux vous êtes installée, mieux vous respirez. Plus vous êtes relaxée, plus vos hormones peuvent jouer leur rôle, celui de faciliter la poussée de bébé vers l’extérieur ».

3 positions pour accoucher

Quand viendra le moment du travail et de l’accouchement, gardez donc en tête qu’il n’y a pas qu’une solution qui vaille. Certaines femmes préféreront s’accroupir, mains au sol, d’autres se tiendront debout ou allongées. « Choisir la position qui vous convient donne également la sensation de garder le contrôle et de mieux vivre ce moment intense et bouleversant », poursuit la sage-femme, qui recommande notamment ces trois positions, car elles permettent de maîtriser ses forces et donc de faciliter la poussée.

  • La position assise permet de se concentrer sur sa respiration. « Vous pouvez vous asseoir sur une chaise, sur un grand ballon, sur le lit… Les toilettes sont aussi un bon endroit pour se détendre ».
  • S’appuyer sur les avant-bras et les genoux aide à soulager les douleurs lombaires et à vous relaxer pendant les contractions.
  • La position latérale est une bonne position de repos à adopter entre deux contractions.

Notez que vous pourrez toujours changer d’avis en cours de route et modifier votre posture aussi souvent que souhaitez.

Changer de position pendant le travail

Pendant le travail, n’hésitez pas non plus à changer de posture afin d’accélérer la descente du bébé et de soulager votre plancher pelvien. Si vous parvenez à associer la puissance des contractions à la force de gravitation, vous gaspillerez moins d’énergie avant de devoir pousser.

Mieux vaut prévenir

Gardez toutefois à l’esprit que tous les choix ne sont pas disponibles dans les hôpitaux et que tous les gynécologues n’y sont pas favorables. Parlez-en avant avec votre sage-femme qui pourra vous conseiller d’accoucher à domicile, dans une maison de naissance ou dans certaines maternités plus enclines aux accouchements naturels.

Vous allez bientôt accoucher? Ceci est pour vous:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

PARTAGER