Alimentation: l’assiette idéale d’un enfant

Par -
© Getty Images
Éduquer un enfant, c'est aussi lui apprendre à prendre soin de lui. Et si cela passe par le sommeil et les activités sportives, une bonne santé passe aussi par l'alimentation. Pauline de Voghel, nutritionniste spécialisée en pédiatrie, nous a donné quelques conseils pour préparer des assiettes gourmandes et équilibrées aux petits.

On ne le dira jamais assez: une alimentation saine et équilibrée est primordiale pour les petits comme pour les grands. En effet, faire attention à ce que l’on met dans son assiette est primordial pour avoir de l’énergie toute la journée, mais aussi pour éviter les risques d’obésité et de maladies. Pour cela, nous devons veiller à avoir une alimentation riche en nutriments essentiels, pauvre en mauvaises graisses et en sucres, et composée d’aliments naturels, peu transformés. Elle doit également être variée, c’est-à-dire réunissant de façon adéquate les différents représentants de chaque famille alimentaire.

Portrait de l’assiette idéale d’un enfant

Au quotidien, il est parfois difficile de savoir à quoi ressemble une assiette équilibrée, contenant tout ce dont son enfant à besoin. Bien entendu, les besoins nutritionnels et alimentaires de chaque enfant sont spécifiques selon de l’âge, le sexe, le niveau d’activité physique et l’état de santé de l’enfant. Ces paramètres pris en compte, ce tableau peut vous aider à avoir une idée du type d’aliments à prévoir dans l’assiette quotidienne des enfants de 3 à 18 ans. Pour le petit-déjeuner par exemple, laissez de côté les garnitures sucrées ou les céréales pour privilégier une assiette riche en protéine.

Pour le repas de midi (surtout si votre enfant mange à l’école), référez-vous aux quantités suggérées sur le tableau, par tranches d’âge, afin que votre enfant ait tout ce dont il a besoin pour avoir de l’énergie toute la journée. Pour les autres repas, faites surtout confiance aux sensations intuitives de faim et de rassasiement que ressentent fort bien les enfants. C’est le meilleur indicateur de leurs besoins nutritionnels. Contrairement à ce que l’on pense, il est inutile d’obliger un enfant à manger toute son assiette s’il dit qu’il n’a plus faim.

En effet, lorsque l’on oblige un enfant à manger alors qu’il n’a plus faim, on brouille ses signaux de la satiété, ces signaux qui seront la base d’une relation saine à la nourriture durant toute sa vie. Il est donc important de lui faire confiance lorsque notre enfant nous explique un sentiment de satiété.

Ces conseils ont été recueillis par Stéphanie Grosjean.

Pour en savoir plus sur l’alimentation des enfants

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here