Allergie au soleil: votre enfant est-il touché?

Par -
© Derek Thomson/Unsplash
Vous l'ignorez peut-être, mais certaines personnes sont allergiques au soleil! Et votre enfant peut en faire partie. Dès lors, comment reconnaître les signes de cette allergie et comment traiter une réaction?

L’allergie au soleil est une réaction du système immunitaire à une exposition de la peau à la lumière solaire. Elle peut se déclarer aux moindres rayons de soleil, au printemps comme en été, et à travers une vitre, un pare-brise ou un parasol.

On estime qu’environ 10% de la population souffre d’une allergie au soleil. Il s’agit généralement de femmes âgées entre 14 et 35 ans. Mais il est possible que les enfants soient eux aussi touchés: prenez connaissance des symptômes afin de détecter rapidement si c’est le cas dans votre famille.

Comment reconnaître une allergie au soleil?

L’hypersensibilité au soleil se manifeste de deux manières différentes:

  • La lucite estivale: des petits boutons apparaissent dès le début de l’exposition.
  • L’éruption polymorphe: des boutons de tailles et de formes variables apparaissent.

Dans tous les cas, la personne hypersensible ressent des démangeaisons (du prurigo) sur toute la zone exposée. Vous pouvez aussi constater l’apparition de plaques rouges (plaques d’urticaire), avec des boutons qui ont la forme de vésicules. Évidemment, tout cela se produit sur les parties découvertes comme les bras, le visage, le décolleté du dos ou le cou.

Les bébés ne sont généralement pas touchés par l’allergie au soleil puisque les parents les protègent particulièrement des rayons, et ce, de la tête aux pieds (ombrelle, chapeau, lunettes de soleil, vêtements, etc). Si vous constatez des plaques ou des petits boutons sur la peau de votre bébé, cela est probablement dû à une irritation causée par la transpiration ou aux frottements des vêtements.

Quels sont les symptômes?

On compte quatre types de symptômes.

  1. L’urticaire solaire: plutôt rare, il s’agit d’une plaque rosée, surélevée et qui gratte. Cette dernière fait penser à une piqûre d’ortie et les symptômes disparaissent 1h après la mise à l’ombre.
  2. La lucite estivale bénigne: elle suit une exposition à des rayons solaires de forte intensité. Elle se manifeste par des boutons rouges accompagnés de fortes démangeaisons sur les parties découvertes du corps. Les symptômes perdurent pendant plusieurs jours mais s’améliorent avec le bronzage. Les symptômes réapparaissent à chaque réexposition.
  3. La lucite polymorphe: elle se forme suite à une lumière solaire de faible intensité. Elle se manifeste par des plaques rouges ou boutons roses regroupés en cercle. Les lésions se situent sur les parties découvertes du corps et derrière les oreilles. Ces manifestations, accompagnées de fortes démangeaisons, s’atténuent à l’ombre.
  4. La photosensibilisation: il s’agit de l’apparition d’éruptions rouges, vésiculeuses et très prurigineuses sur toute la surface de la peau, dont la couleur peut devenir bleutée ou brune. Elle se produit quand on conjugue des rayons solaires à des substances alimentaires, médicamenteuses ou cosmétiques allergènes, par voie orale, locale ou rectale.

Comment traiter l’allergie au soleil?

Si des symptômes apparaissent, se mettre à l’ombre reste la meilleure solution. En cas d’allergie au soleil, une pommade corticoïde et des antihistaminiques peuvent être prescrits pour soulager les démangeaisons: demandez bien conseil à votre pharmacien pour les traitements adaptés aux enfants. Certains bons gestes peuvent également diminuer les symptômes et/ou les éviter.

  • Habituez petit à petit la peau de votre enfant au soleil: augmentez progressivement le temps d’exposition de votre petit. Commencez dès le printemps, quand les rayons sont moins forts.
  • Limitez l’exposition au soleil et évitez les heures où le rayonnement UV est le plus fort, c’est-à-dire entre 12h et 16h.
  • La peau des enfants est beaucoup plus sensible que celle des adultes: la crème solaire est indispensable lors de chaque sortie. Renouvelez bien son application toutes les heures.
  • Protégez votre petit avec un vêtement, un chapeau, un foulard, des lunettes, etc.
  • De même si votre enfant se baigne: protégez-le avec un t-shirt anti-UV.
  • S’il y a réaction, mettez votre enfant à l’ombre et rafraîchissez la lésion avec du linge froid.

Vous pouvez également demander l’avis de votre pharmacien pour des produits spécifiques (crème et gélules). Si des symptômes persistent, consultez votre médecin traitant ou un dermatologue.

Ces articles vont également vous intéresser:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here