Un enfant proche de ses grands-parents grandit-il mieux?

Par -
Enfants et grands parents un amour unique
question de la semaine: un enfant est-il plus heureux avec des grands-parents?
C’est la question de la semaine, soulevée par les chercheurs de l’Université de Bringham Young. Un enfant proche de ses grands-parents serait plus heureux.

Jeremy Yorgasun, auteur de l’étude universitaire indique en effet que : « la relation émotionnelle entre des grands-parents et leurs petits-enfants affecte de manière significative le développement scolaire, psychologique et social des enfants. » Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont interviewé 408 enfants afin de mesurer, à quel point ils étaient proches les uns des autres. En parallèle, les questions portaient sur la possibilité de recevoir des conseils ou du soutien de leurs grands-parents. Les enfants ont été suivis pendant un an afin d’établir une comparaison fiable.

Le rôle étendu des grands-parents

Les résultats montrent que plus les grands-parents sont impliqués dans le quotidien de leurs petits-enfants, plus ceux-ci sont sociables et engagés dans les activités scolaires. L’importance d’une relation étroite avec son papy et sa mamy est telle, qu’elle compense même la différence entre les familles monoparentales et biparentales.

Néanmoins, dans les foyers où parents et grands-parents vivent sous le même toit, les enfants ne sont en général pas influencés de la même façon. Ce qui laisse suggérer, indiquent Yorgasun, que les grands-parents qui ne sont pas impliqués dans une relation de discipline avec leurs petits-enfants ont un impact plus fort sur le développement positif des bambins. Il s’agit au contraire de « combler le vide » laissé par des parents très pris par leur vie professionnelle ou absents. Parce qu’ils reçoivent toute l’attention dont ils ont besoin, les petits-enfants ont une meilleure estime d’eux-mêmes.

Des confidents de premier choix

L’amour entre un grand-père ou une grand-mère et un petit fils ou une petite fille est unique et ne peut être trouvé nulle part ailleurs. Il est inconditionnel et il se base sur le plaisir de passer du temps ensemble. Voilà pourquoi les enfants adorent passer les vacances ou les week-ends chez leurs grands-parents. La complicité qui les unit est un souvenir qui les accompagnera toute leur vie. Ils peuvent se confier sur des sujets parfois « tabous » avec les parents. Enfin, l’étude montre du doigt également la transmission d’un héritage familial, beaucoup plus fort qu’entre les parents et leurs enfants. Et le fait que c’est une excellente façon pour les personnes plus âgées de se sentir utiles et aimées, pendant les dernières années de leur vie.

Source : Lifehack