Que faire si votre bébé grossit de trop?

Par -
© Getty Images
Les petites rondeurs de bébé sont terriblement craquantes, mais quand faut-il commencer à s'en inquiéter? Réponse dans cet article.

On est bien d’accord, il n’y a rien de plus mignon qu’un bébé tout potelé. Mais si la prise de poids est essentielle pour la croissance de bébé, certains petits peuvent prendre un peu trop facilement de la masse graisseuse. C’est alors que les parents commencent à se poser des questions: faut-il s’inquiéter pour autant? Et surtout, un bébé qui grossit très vite risque-t-il d’être en surpoids plus tard?

Mon bébé potelé risque-t-il d’être en surpoids?

Rassurez-vous, si votre tout-petit est assez rond, cela ne veut pas dire qu’il aura d’office des problèmes de poids plus tard. La plupart du temps, cette graisse superflue (tellement mignonne, avouons-le) part d’elle-même une fois que bébé commence à marcher. En crapahutant partout pour découvrir le monde qui l’entoure, votre bambin va en dépenser de l’énergie! Attention ceci dit, si le surpoids est un phénomène fréquent dans votre famille, votre enfant aura en effet plus de risque d’être en surpoids en grandissant.

Pour vous assurer que votre bébé grandisse bien, la meilleure chose à faire est de suivre la courbe de croissance de votre petit, afin de savoir si son évolution est conforme à son âge. L’idéal est que bébé suive la même courbe de manière harmonieuse, tant pour son poids que pour sa taille. Si votre enfant prend autant de poids que de centimètres et qu’il reste sur les mêmes courbes, pas d’inquiétudes! Pour en savoir plus sur la courbe de croissance idéale pour votre bébé, n’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre.

Ne jamais mettre un enfant au régime!

Votre bambin a pris trop de poids et vous aimeriez inverser la tendance? La première chose à comprendre est qu’il ne faut surtout pas mettre un enfant au régime. Par contre, vous pouvez:

1. Lui proposer des repas à heures fixes

Proposez-lui des repas à des heures bien définies, afin de répondre à tous ces besoins nutritionnels. Une fois que vous diversifiez l’alimentation de bébé, vous pouvez petit à petit abandonner votre habitude de le nourrir à la demande, et ne plus lui donner à manger à chaque fois qu’il pleurniche. Lui donner à manger en dehors des repas lui donnerait une bien mauvaise habitude: le grignotage.

2. Varier au maximum ses assiettes

L’une des clés d’une alimentation équilibrée est de manger de manière variée. Lorsque vous préparez les repas de votre enfant, n’hésitez pas à diversifier au maximum ce que vous mettez dans son assiette, afin qu’il puisse recevoir tous les nutriments et les vitamines dont il a besoin. Évitez les graisses insaturées et privilégiez les aliments riches en bonnes graisses, qui luttent contre les risques d’obésité. Vous voulez en savoir plus sur ce sujet? N’hésitez pas à venir lire cet article.

3. Ne pas le passer trop vite au lait de vache

Que votre bébé soit allaité ou nourrit au lait infantile, un conseil: ne soyez pas pressée de passer au lait de vache classique pour votre petit. En effet, contrairement au lait de suite ou de croissance, le lait de vache est très riche en protéines. Et selon les experts, plus le taux de protéines est élevé dans l’alimentation de bébé, plus le risque d’obésité est grand. Un conseil donc: privilégiez un lait infantile adapté à l’âge de votre petit jusqu’à ce qu’il ait deux ou trois ans, comme nous vous le conseillons dans cet article.

4. Prenez le temps de lui donner à manger

Sachez qu’il faut entre 15 et 20 minutes à un bébé pour être saturé. Lorsque vous lui donnez à manger, pensez à prendre le temps de manger à son rythme, et ne passez pas trop vite d’une cuillère à une autre.

Plus d’infos santé pour les jeunes parents

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!