Que faire si mon bébé s’étouffe?

Voir son enfant s'étouffer est certainement l'une des plus grandes craintes des parents. Voici comment réagir face à un bébé qui s'étouffe.

S’il n’est pas rare qu’un enfant s’étouffe, les jeunes parents ne savent souvent pas comment réagir pour éviter le pire. Nous avons participé à l’atelier de réanimation pédiatrique « Sauve qui peut »  donné par Sophie Lahousse. Voici les conseils que nous avons retenus en cas d’étouffement d’un bébé.

Comment désobstruer un bébé?

Les causes de l’étouffement peuvent être nombreuses: des morceaux de nourriture, un objet ou un jouet, mais aussi des glaires ou un reflux important. Dans tous les cas, il est important de pouvoir identifier une obstruction partielle d’une obstruction totale.

L’obstruction partielle

Si vous entendez et voyez votre enfant respirer et tousser, il s’agit d’une obstruction partielle. Dans ce cas, il est important de surveiller votre bébé et de vous assurer que tousser lui permettra de se désobstruer rapidement.

L’obstruction totale

On parle d’obstruction totale lorsque l’enfant n’arrive plus à respirer. Le bébé ne peut plus crier, tousser ou pleurer. Il est alors très important de désobstruer l’enfant au plus vite, afin d’éviter le pire. Voici comment désobstruer un bébé.

Que faire si votre bébé perd conscience?

Si le bébé perd conscience, il est important de le poser sur une table, de contrôler s’il respire encore et d’appeler le 112. Afin de vérifier s’il respire, mettez sa tête à plat et soutenez son menton à l’aide de deux doigts. Mettez votre oreille au-dessus de son nez et effectuez un bilan appelé « voir-écouter-sentir »: il s’agit d’écouter et de sentir sa respiration, et de regarder s’il y a des signes vitaux. S’il ne respire plus, il vous sera nécessaire de pratiquer la réanimation cardio-respiratoire.

Vous êtes un jeune parent? Vous aimerez également ces articles:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here