Le premier Noël de bébé: comment le rendre inoubliable?

Par -
© iStock
Votre nouveau-né ne se souviendra probablement pas de son premier Noël… Mais vous, bien! Comment faire en sorte que cette soirée se déroule sans embûche, autant pour bébé que pour les adultes?

Le premier Noël de bébé est un moment important, mais également stressant: faut-il organiser le réveillon chez soi ou ailleurs? Comment gérer l’heure du repas? Et les cadeaux? Tant de questions concernant votre petit! Tandis que pour vous, il s’agit peut-être également de votre premier Noël en tant que de parents. Qui aurait cru que les fêtes de fin d’année allaient être une étape si importante de votre vie?

Quelques conseils

Pour que ce réveillon de Noël se passe bien – tout comme la journée du 25 décembre – voici quelques conseils à suivre.

  • Faites manger bébé aux heures habituelles. Même si vous soupez plus tard le soir du réveillon, ne perturbez pas ses horaires. Quitte à le laisser se joindre à vous s’il ne dort pas quand vous passez à table.
  • Mettez-le au lit aussi selon ses horaires normaux et reproduisez le rituel du coucher, même si vous avez hâte de rejoindre vos proches restés dans le salon. C’est votre meilleure chance qu’il passe une nuit complète!
  • Notez que l’excitation et les stimulations le fatiguent plus que d’habitude. Offrez plutôt les cadeaux le 25 décembre au matin que le 24 au soir… Dès que votre bébé manifeste le premier signe de fatigue, calmez le jeu et essayez de le mettre au lit.
  • Si vous passez Noël en dehors de la maison, apportez les doudous, peluches et autres jouets qu’il connaît pour le rassurer pendant la soirée.
  • Ne surchargez pas vos horaires: pas question cette année de faire le tour de tous les oncles et tantes éloignés! Évitez les déplacements précipités, vous manquez déjà assez de sommeil comme ça depuis l’accouchement pour en rajouter, non?

Garder des souvenirs

Ce premier Noël de bébé est un moment d’émotions pour toute la famille… Certains voudront donc à tout prix marquer le coup. Ce qui signifie que vous ou votre bébé allez probablement être sollicités de tous les côtés… Pour profiter d’un moment calme en famille, organisez donc une petite fête à trois. Cela peut prendre la forme d’un apéro, avant l’arrivée des autres membres de la famille, ou d’un brunch le 25 décembre. Vous pourrez ainsi consacrer du temps à votre bébé, tandis que les grands-parents et autres proches en profiteront pendant le réveillon.

Pour immortaliser ce premier Noël, n’hésitez pas à prendre un maximum de photos et à filmer. Si vous avez le temps et l’énergie, réalisez une petite mise en scène devant le sapin de Noël ou choisissez de jolis costumes pour vous trois. Quand il grandira, votre enfant sera ravi de parcourir un album de famille avec les photos de tous les Noël précédents.

Instaurez de jolies traditions, comme la réalisation d’une carte postale ou d’une petite vidéo souvenir à envoyer à vos proches. Le tout, selon vos envies: il n’y a pas de raison que les fêtes se transforment en corvée. Dites stop la pression sociale et à ses règles, et imaginez un réveillon qui vous ressemble. Après tout, la magie de Noël, c’est bien relatif. Profitez de votre statut de nouveaux parents pour refuser toute invitation qui ne vous emballe pas.

Et les cadeaux?

Comme bébé est encore très petit, on offre son ou ses cadeaux le 25 décembre, car de toute façon, le soir du réveillon, il se couchera peut-être avant même que vous passiez à table. Même s’il est petit et qu’il ne comprend pas grande chose, expliquez-lui que le Père Noël est passé cette nuit et qu’il lui a laissé quelque chose devant la cheminée. Année après année, le message deviendra de plus en plus clair et vous serez ravie de le voir courir le matin de Noël à la recherche des trésors au pied du sapin.

Chez soi ou ailleurs?

Cette année, vous avez envie d’organiser le réveillon de Noël chez vous, dans votre demeure désormais familiale? Ou au contraire, vos parents insistent pour le faire chez eux et cette idée vous séduit bien plus? Il y a des avantages et inconvénients aux deux options. Vous devez cependant bien les avoir en tête pour ne pas être surprise le jour J.

  • La première année en tant que parent est probablement la plus éprouvante. Avant d’endosser le rôle d’organisatrice du réveillon, prenez conscience de votre niveau de fatigue et des tâches que vous allez devoir réaliser le 24 décembre, avec un bébé dans les bras. À ce titre, passer le réveillon chez un proche est parfois une meilleure solution.
  • Qui dit réveillon à l’extérieur, dit déménagement (ou presque!). Le lit de bébé, son pyjama, les couches, les lingettes, son biberon… Sous peine d’oublier quelque chose. Le faire chez vous limite donc le stress de passer une nuit ailleurs, alors que le doudou est resté au chaud dans le lit de bébé.
  • Attention au trajet! Si votre famille habite à l’autre bout de la Belgique, réaliser deux heures de route avec bébé n’est peut-être pas la meilleure idée. En effet, la voiture additionnée à un environnement inconnu, rempli d’excitations en tout genre… votre bout’chou sera à coup sûr très fatigué. Privilégiez donc les déplacements courts.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!