Nouveau-né: qu’est-ce que l’alimentation à la demande?

Par -
© Getty Images
Les premières semaines de vie d'un bébé sont principalement rythmées par les tétées ou les biberons à lui donner. Pendant cette période, il est recommandé de le nourrir à la demande. Mais qu'est-ce que cela veut dire au juste? Et surtout, pourquoi est-ce recommandé? Explications.

Les sages-femmes et les pédiatres recommandent tous (ou presque) aux jeunes parents de nourrir leur nouveau-né à la demande, du moins les premières semaines qui suivent l’accouchement. La raison de cette alimentation à la demande est assez simple: respecter les besoins du nourrisson et lui garantir une bonne croissance.

Pour bien démarrer l’allaitement

Si vous allaitez votre bébé, vous comprendrez très vite que le nourrir à la demande vous permettra de bien faire démarrer votre lactation, et donc de garantir le succès de votre allaitement. En effet, après la montée de lait (qui arrive entre 3 et 5 jours après l’accouchement), une bonne lactation ne pourra se mettre en place que si bébé tète très régulièrement, ainsi que sous l’effet du peau à peau.

Reconnaître quand un nouveau-né a faim

Un nourrisson qui a faim commence par se réveiller et cherche tout doucement à téter. Il commencera par bouger un peu la tête tout en faisant des bruits de succion. Ensuite, il commencera à agiter quelque peu ses mains. Si la nourriture n’arrive pas à lui, il sucera ses doigts ou sa main, puis il râlera et tournera sa tête de plus en plus fort pour chercher un sein… pour finir par pleurer. Rassurez-vous! Si au début, cela sera peut-être difficile pour vous de reconnaître les signauxvous remarquerez très vite quand il sera temps de donner à manger à votre bébé.

L’alimentation au biberon et à la demande, possible ou pas?

Si vous ne comptez pas allaiter, vous vous demandez certainement s’il est possible de pratiquer une alimentation à la demande lorsque l’on nourrit son bébé au biberon? Et bien sachez que oui, c’est tout à fait possible. C’est même particulièrement recommandé si vous ne souhaitez pas risquer de trop nourrir votre bébé.

Pour cela, il faut être tout aussi attentif aux signes indiquant que bébé a faim, mais aussi qu’il a assez mangé. Et pour reconnaître un bébé qui est à satiété, c’est assez simple: il aura tendance à se laisser aller complètement et à s’endormir sur son biberon, sans montrer d’intérêt pour ce qui resterait de son lait.

Pas d’horaire clair pour le repas de bébé

Certains futurs et très jeunes parents ont peur du manque de clair d’horaire causé par l’alimentation à la demande et de la fatigue qu’engendre ce choix. Et il faut bien avouer qu’en choisissant une alimentation à la demande, la fatigue peut se faire ressentir, en particulier parce qu’il faut être disponible 24h sur 24 pour bébé, en particulier si vous allaitez. Mais pas d’inquiétude, si les repas de bébé se prendront un peu n’importe quand au début et que cela peut être certes difficile, sachez que petit à petit, votre bébé trouvera son propre rythme. Ensuite, lorsque viendra le moment de la diversification alimentaire, le rythme sera très vite au rendez-vous grâce aux purées et aux compotes, et il vous sera alors possible d’avoir des journées moins accaparées par les tétées ou autres biberons à donner.

L’astuce infaillible pour savoir si bébé boit assez de lait

C’est une question que se posent tous les jeunes parents un peu stressés. Pour vous rassurer, sachez que le nombre de couches que souillent bébé est une bonne manière de savoir s’il a assez mangé. Par exemple, un bébé qui est nourri suffisamment remplira cinq à six couches par jour.

Vous pouvez aussi vous référer à la courbe de croissance de votre tout-petit: un bébé qui prend du poids est un bébé alimenté. Mais attention, sachez que les bébés qui sont allaités prennent moins de poids que les bébés nourris au biberon. Pour en savoir plus sur la courbe de croissance des bébés allaités et ceux nourris au biberon, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre.

Plus de conseils pour les futurs et jeunes parents

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices