L’évolution du sommeil de bébé, mois après mois

Par -
© Natalie/Pexels
L'arrivée d'un bébé chamboule le quotidien des parents, à commencer par leur sommeil. C'est qu'un nouveau-né a un rythme bien à lui qu'il faut appréhender.

Ça y est, après neuf mois de grossesse, un accouchement et quelques jours à la maternité, vous rentrez enfin à la maison avec votre bébé dans les bras. Un moment très excitant, qui abrite certains défis, dont celui du sommeil. Tous les jeunes parents le savent: les premières semaines s’avèrent généralement compliquées au niveau des nuits.

Le sommeil d’un nouveau-né

Un bébé n’a pas le même rythme qu’un enfant ou qu’un adulte: pendant ses premières semaines de vie, il a besoin de dormir près de 16h par jour (parfois plus!). Les réveils coïncident généralement avec les périodes d’alimentation. Son sommeil est divisé en deux phases: agitée et calme.

  • Sommeil agité: bébé dort tout en bougeant ses bras et jambes. Il peut faire de petits bruits et sa respiration est irrégulière. Il se peut que les parents pensent que leur enfant est alors réveillé et le prennent dans les bras. Une erreur courante: guettez les signes d’éveil avant de perturber inutilement son sommeil.
  • Sommeil calme: bébé est profondément endormi. Il ne bouge pas, son visage et son corps sont détendus, tandis que sa respiration est calme.

Les 3 premiers mois

De sa naissance jusqu’à son troisième mois, bébé va dormir entre 15h et 17h par jour. Les périodes d’éveil sont relativement courtes tandis que celles du sommeil varient entre deux et quatre heures successives. Bébé ne fait pas encore la distinction entre le jour et la nuit, ce qui peut être compliqué pour les parents au début.

Dès le premier mois, les périodes d’éveil vont s’allonger jusqu’à atteindre 1h. Progressivement, bébé dort également un peu moins en journée et plus pendant la nuit. Mais ne vous attendez pas à ce qu’il fasse déjà ses nuits: ce n’est que vers 8 semaines qu’il commencera à distinguer le jour et la nuit.

À partir de 3 mois

À ce stade, vous pouvez encourager la distinction jour/nuit: pendant la journée, lorsque bébé est éveillé, n’hésitez pas à jouer avec lui, à lui parler et à rester dans les pièces éclairées de la maison ou à vous balader. En revanche, s’il se réveille le soir, préférez un éclairage tamisé et créez une ambiance propice au sommeil. Soyez délicate et évitez de le stimuler.

Vers l’âge de 3 mois, de nombreux bébés commencent à “faire leur nuit”, c’est-à-dire qu’ils dorment entre 5h et 6h d’affilée, sans devoir être nourris. On considère qu’un bébé est capable de faire ses nuits lorsqu’il a atteint le poids de 5kg. En moyenne, 3 bébés sur 4 font leurs nuits à l’âge de 4 mois. Ils ont cependant besoin de deux ou trois siestes par jour.

À partir de 6 mois

Vers six mois, bébé dort entre 12h et 15h par jour. Son rythme est désormais relié au cycle jour/nuit, tandis qu’il se réveille très rarement lorsqu’il dort. Lorsque ça arrive, il est désormais en mesure de se rendormir par lui-même: n’accourez pas au moindre petit bruit. Il a par contre toujours besoin de deux siestes par jour, une le matin et une l’après-midi.

Cette période est idéale pour commencer un rituel du coucher: guettez les signes de fatigue de votre bébé (bâillements, frottement des paupières, etc) et mettez-le au lit tant qu’il somnole sans être profondément endormi. Profitez de ce moment pour lire un livre ou chanter une chanson.

Bien qu’il fasse ses nuits, bébé peut rencontrer quelques problèmes de sommeil. Par exemple lorsqu’il fait ses dents: les douleurs peuvent le réveiller et perturber son sommeil.
Vers l’âge de 8 mois, il entre également dans la période d’angoisse de la séparation: il comprend qu’il est une personne à part entière. Il réclame alors énormément ses parents et a un grand besoin d’attention. Il est probable que ses nuits soient alors moins calmes et que, lorsqu’il se réveille, il ne sache pas se rendormir sans que vous le bordiez.

Plus d’infos sur le sommeil de bébé:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!