Coronavirus: pourquoi les crèches restent-elles ouvertes?

Par -
Coronavirus
© Nelly Aran/Pexels
Ce jeudi 12 mars 2020, la Belgique est entrée en phase fédérale 2 renforcée: le Conseil national de Sécurité a pris la décision de fermer les écoles et d'annuler les activités récréatives, sportives, culturelles ou folkloriques. Les crèches restent quant à elles ouvertes… Pourquoi cette décision?

Ce moment que les parents redoutaient est finalement arrivé… Dès ce lundi 16 mars, les cours seront suspendus dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et ce, jusqu’aux vacances de printemps. Un service d’accueil est cependant mis en place pour les parents qui ne peuvent pas se dégager de leurs obligations professionnelles: les établissements restent ouverts et les professeurs seront présents pour prendre en charge les enfants qui s’y rendent.

Pourquoi les crèches restent-elles ouvertes?

Mais concernant les tout-petits, les crèches resteront ouvertes durant ces deux prochaines semaines. Une décision surprenante qui laisse perplexes de nombreux jeunes parents… À l’antenne de La Première, Sophie Wilmès, notre Première ministre, a expliqué pourquoi les écoles et les crèches ne subissent pas le même traitement.

« Derrière toute décision qui est prise, ce sont d’abord des scientifiques qui nous font des propositions. Ces propositions se basent sur des études de terrain, l’évolution de la propagation du virus, mais aussi la meilleure manière de limiter la propagation du virus. Et à ce moment-là ils prennent en compte différents facteurs, par exemple le nombre de personnes qui se réunissent au même endroit, la fréquence des réunions, le mix d’âge, si l’endroit est isolé ou pas. C’est toute une série d’éléments qui prévalent à la décision », a d’abord expliqué la Première ministre.

Et d’ajouter: « Et donc, cette différence entre crèche et école, c’est parce qu’il ne s’agit pas du même public. Les crèches sont des endroits plus petits, avec des enfants en bas âges qui sont extrêmement contagieux mais ne développent pas de complications à la maladie. Comme ce sont des silos assez restreints, eh bien on peut les garder ouverts. Une autre raison est que l’école est obligatoire, donc si vous ne voulez pas mettre votre enfant à l’école alors qu’il n’est pas malade, vous n’en avez pas le droit. Mais ça reste possible dans une crèche ».

Retrouvez l’intervention complète de Sophie Wilmès sur l’antenne de La Première ci-dessous.

Plus d’infos sur le coronavirus:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here