Bien choisir le siège-auto de bébé: 3 conseils utiles

Par -
© Getty Images
Vous êtes à la recherche du siège-auto parfait pour votre futur bébé et vous vous sentez un peu perdue face à tous les modèles disponibles? On vous guide!

Si l’on peut vite se laisser aller aux achats inutiles lorsqu’on attend un bébé, le siège-auto est quant à lui un indispensable. Que vous décidiez de le mettre sur votre liste de naissance ou que vous tentiez de le trouver en seconde main, choisir un siège-auto demande une attention particulière. Mais avec tous les modèles disponibles sur le marché, on peut facilement s’y perdre.

3 conseils pour bien choisir un siège-auto

Indispensable pour la sécurité de votre tout-petit, le siège-auto le protégera en voiture et lui évitera le pire en cas de collision.

1. Référez-vous à la norme européenne de sécurité

Depuis 2013, la norme I-Size, dont nous vous parlons dans cet article, a été labellisée par l’Union européenne afin de garantir la sûreté des sièges-auto disponibles sur le marché.  Contrairement à son prédécesseur (la norme ECER044/04), le label I-Size ne se base pas sur l’âge de l’enfant, mais bien sur son poids et sa taille. Plus concrètement, cette norme se concentre sur plusieurs points afin de garantir une plus grande sécurité des sièges:

  • Des attaches Isofix obligatoires: bien plus sûres que les ceintures de sécurité avec lesquelles on attache le siège-auto, particulièrement en cas d’accident.
  • Des crash-tests pour les impacts latéraux: les sièges labellisés I-Size garantissent désormais une protection pour les impacts frontaux mais aussi latéraux.

2. Choisissez un siège-auto à coque

Si l’on écoute le marketing, de nombreuses nacelles peuvent être attachées dans nos voitures. Elles sont pratiques car elles ne perturbent pas le sommeil de bébé, sauf qu’elles sont bien moins sûres. En effet, la nacelle ne maintient pas bien bébé (souvent attaché uniquement par une petite ceinture ventrale), qui risque de basculer ou d’avoir la tête secouée en cas d’accident. Les coques de type Maxi-Cosi, qui se placent dos à la route, garantissent quant à elles un maintien optimal de bébé en cas d’impact. La preuve en deux vidéos.

Crash-test avec une nacelle

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Crash-test avec un siège à coque

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3. Évitez les sièges évolutifs

Bien que pratique à première vue, un siège-auto évolutif est bien moins sûr pour votre bébé. Gardez en tête que vous aurez besoin de trois sièges avant ses 8-10 ans.

  • Un siège à coque (type Maxi-Cosi): de la naissance à son premier anniversaire environ, selon le poids et la taille du bébé, à placer dos à la route. Les pieds dépassent légèrement de la coque? Pas de panique, c’est la tête qui compte!
  • Un siège deuxième âge: dès que bébé grandit et jusqu’à ses 4 ans environ.
  • Un réhausseur: jusqu’à ce que votre enfant atteigne la taille d’1m35, environ vers 8-10 ans.

Quand changer de siège-auto?

Dès que votre bébé est trop serré, que sa tête dépasse du siège-auto ou que son poids dépasse la norme I-Size. Ne rigolez pas sur ces points.

Plus de conseils pour les futurs parents

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here