Autisme: les signes à surveiller de 0 à 24 mois

Par -
© Alyssa Stevenson/Unsplash
L'autisme est un trouble complexe et multiforme que seul un médecin qualifié pourra diagnostiquer. Cependant, certains signes doivent vous mettre la puce à l'oreille, et ce, dès le plus jeune âge de bébé.

L’autisme fait partie de la famille des troubles du spectre autistique, communément appelés TSA. Les causes de l’autisme sont multiples et parfois difficiles à identifier. Ce trouble garde d’ailleurs une grande part de mystère pour les médecins. Cependant, il est possible d’en dégager trois principales caractéristiques:

  • Les troubles des interactions sociales.
  • Les troubles de la communication verbale et non verbale.
  • Les comportements stéréotypés et répétitifs.

Notez que les TSA se manifestent aussi par des troubles cognitifs, du langage, de la motricité ou des capacités d’adaptation, et qu’ils sont présents à des degrés variables d’un enfant à l’autre.

Des signes précoces

Durant sa période de développement précoce, bébé va apprendre toute une série de gestes, de sons et de comportements qui lui permettront de communiquer avec vous et son environnement. Certains signes hors normes doivent cependant éveiller votre attention. En voici une série pour aider au dépistage.

De 0 à 6 mois

  • Pas de suivi visuel.
  • Peu ou pas de sourire (vers 3 mois).
  • Anomalie dans le tonus: le corps de bébé est mou ou raide.
  • Pas de babillage et peu de vocalisations.

De 6 à 12 mois

  • Pas de réaction à son prénom (vers 9 mois).
  • Ne supporte pas le contact physique.
  • Ne réagit pas à la séparation.
  • Ne tend pas les bras quand on va le chercher (geste d’anticipation).
  • N’imite pas les signes de la main (saluer, applaudir, etc).
  • Grande sensibilité aux modifications de l’environnement.

De 12 à 24 mois

  • Ne s’exprime pas par des gestes (par exemple, pointer du doigt).
  • Retard ou absence de langage, langage limité.
  • Difficultés à communiquer.
  • N’imite pas les sons, les gestes ou les expressions faciales.
  • Mouvements inhabituels du corps (balancements, battements rapides des mains en ailes de papillons).

Après 24 mois

  • Ne manifeste pas d’intérêt pour les autres enfants et le jeu.
  • Façon inhabituelle de parler (par exemple, une voix atone, arythmique, criarde ou chantante) ou répète ce qu’on lui dit (écholalie).
  • Attachement inhabituel à des objets.
  • Attachement inhabituel à établir des routines.
  • Est perturbé au moindre changement de routine ou d’environnement.
  • “Main outil”: l’enfant utilise la main de l’autre pour attraper des choses.

Accumulation de signes

Ces signes, pris séparément, ne sont pas des caractéristiques propres à l’autisme. C’est l’accumulation et la persistance de ces symptômes qui doivent vous alerter et vous encourager à consulter un spécialiste. Il vaut mieux se poser des questions que de s’inquiéter trop tard: lorsque l’autisme d’un enfant est détecté rapidement, il est alors plus facile de mettre en place une structure et un accompagnement adaptés à ses besoins.

Ces articles peuvent également vous intéresser:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!