Allaitement ou biberon? Quels avantages et inconvénients?

Par -
© Getty Images
L'allaitement est le moyen de nourrir bébé le plus recommandé. Mais si vous optez pour le biberon, vous n'êtes pas pour autant une mauvaise mère. Chacune de ces deux options a ses avantages et ses inconvénients.

Ne vous laissez pas influencer par les modes, les traditions ou les bons conseils de votre entourage, mais par des critères objectifs. Le choix du sein ou du biberon vous appartient et vous êtes libre d’opter pour la solution que vous souhaitez.

Allaitement: les avantages

Les raisons de choisir de nourrir votre bébé au sein sont légion et, régulièrement, de nouveaux arguments en sa faveur sont découverts par les scientifiques. En voici une liste non exhaustive.

  • Le lait maternel est parfaitement adapté aux besoins de votre bébé. La composition apporte tous les nutriments nécessaires tandis qu’il est toujours conservé à bonne température.
  • Le lait maternel contient des composants impossibles à recréer artificiellement pour le lait en poudre. Par exemple, la substance qui facilite la croissance des bactéries intestines et qui évite ainsi la constipation. De plus, votre bébé reçoit grâce au lait maternel un certain nombre d’anticorps lui permettant de mieux lutter contre les infections. Grâce à cela, les enfants nourris au sein sont moins souvent malades la première année que les enfants nourris au biberon.
  • Le lait maternel protège également votre enfant des diverses maladies allergiques telles que l’eczéma ou l’asthme.
  • La succion nécessaire à l’enfant pour téter le sein est stimulante pour le développement des muscles de la bouche et de la mâchoire.
  • Les bébés allaités auraient moins de risque d’être obèses plus tard. On vous explique pourquoi ici.
  • Allaiter diminuerait le risque de développer un diabète de type II chez la maman.
  • Pour finir, l’allaitement facilite le contact physique entre la mère et le bébé. Cela permet à l’un et à l’autre de se découvrir et de construire une relation profondément émotionnelle.

Allaitement: les inconvénients

  • L’allaitement au sein doit survenir à la demande, c’est-à-dire lorsque votre bébé a faim. Vous vous retrouvez donc limitée en matière d’organisation de votre journée et d’emploi du temps. Tandis que le retour au travail signe généralement la fin de l’allaitement.
  • Vous devez donner le sein souvent pour éviter que la production de lait ne diminue.
  • Vous devez faire attention à ce que vous mangez. En effet, certains aliments peuvent donner un goût désagréable au lait ou provoquer chez bébé des problèmes intestinaux comme la flatulence.
  • Le papa peut se sentir exclu de ce moment privilégié entre vous et votre bébé.
  • Alors qu’il s’agit de la manière naturelle de nourrir un bébé, l’allaitement peut être difficile pour de nombreuses femmes. En effet, cette pratique peut être douloureuse pour certaines mamans, sans oublier les soucis tels qu’une lactation insuffisante, un engorgement, une mastite, etc.
  • L’allaitement peut se révéler très épuisant: entres les soucis, les nuits sans sommeil et les très nombreuses tétées, la jeune maman peut rencontrer des difficultés pour tout gérer de front.

Biberon: les avantages

Si vous choisissez de nourrir votre bébé au biberon, vous opterez pour du lait en poudre. Ce dernier est du lait de vache très écrémé et adapté aux besoins du nourrisson. La quantité de vitamine K et A, ainsi que de fer est augmentée. Tandis que le pourcentage de protéines est également rehaussé de 30% afin d’assurer l’apport des bons nutriments pour bébé.

  • Tout le monde peut donner le biberon. Vous n’êtes pas toujours obligée de vous en occuper vous-même et pouvez équitablement partager les tétées avec votre partenaire.
  • Le papa peut créer un contact avec son enfant sans dépendre de la maman pour le nourrir.
  • Vous savez exactement quelle quantité a bu votre bébé: cela évite de s’inquiéter si votre enfant est bien rassasié.
  • Vous évitez tous les problèmes liés à l’allaitement: mastite, crevasses, montées de lait douloureuses, etc.
  • Si vous êtes une personne pudique, vous préférerez donner le biberon dans un espace public ou chez vos proches plutôt que le sein.

Biberon: les inconvénients

  • Il faut préparer les biberons. Il faut chauffer le lait à la bonne température et toujours stériliser les biberons et tétines.
  • Il faut toujours faire très attention aux dosages d’eau et de lait en poudre. Si vous n’ajoutez pas assez d’eau, les intestins de votre bébé le supporteront mal.
  • Il est possible d’être en incapacité de préparer et chauffer le biberon (sorties à l’extérieur, en voyage, etc.).
  • Les tétines de biberon s’abîment vite et doivent rapidement être renouvelées.
  • Les biberons en plastique contiennent pour la plupart du bisphénol S. Initialement utilisé pour remplacer le bisphénol A considéré comme trop dangereux, ce perturbateur endocrinien s’avère tout aussi nocif, voire plus. Pour éviter cette substance, il faut privilégier les biberons en verre, plus coûteux que ceux en plastique.

Plus d’infos sur l’allaitement et le biberon:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!