À 5 mois, il parle le « langage bébé »

Par -
Votre nourrisson est maintenant âgé de 5 mois et il développe son langage bébé. Il babille ! La première dent fait aussi son apparition, avec +/- de peine

5 mois, l’âge de la bave en veux-tu en voilà !

C’est en effet à partir de maintenant que les glandes salivaires se mettent à fonctionner réellement. Et chez certains petits, cela se manifeste par une production excessive de bave. Achetez un stock de petits essuies à emporter partout… Pensez aussi que ses premières dents commencent à pousser et que cela peut être douloureux pour votre bébé.

Il est toujours plus débrouillard et ses mouvements sont beaucoup plus rapides. Soyez prudente lorsque vous le couchez sur le dos ou sur le côté. Les deux hémisphères cérébraux se développent fortement. Vous remarquez peut-être qu’il utilise avec la même facilité ses deux mains. Si au contraire, il est plus adroit avec sa main droite ou sa main gauche, essayez d’encourager l’emploi de l’autre main.

Le langage bébé

Votre bout chou s’exerce à parler. Comme il est agréable de l’entendre babiller, créer de nouveaux sons ! Saviez-vous que le langage bébé est universel, que tous les enfants de cet âge utilisent les mêmes « paroles » ? Ce sont maintenant vos mots, vos phrases qui vont jouer un rôle important dans la construction de son langage.

Entrez en conversation avec votre bébé et laissez-lui le temps de vous répondre. Il ne comprend pas si vous rigolez ou si vous lui donnez un bisou immédiatement, sans lui avoir laissé la possibilité de s’exprimer. Essayez de créer une véritable interaction avec lui.

Tous les jeux sont bons

Votre petit loup joue avec un enthousiasme et un intérêt grandissants. Il s’intéresse à toutes sortes de jouets : les cubes, les boîtes mais aussi les objets du quotidien, sans distinction. Jouez avec votre bébé. Le jeu est très important pour développer de nouvelles compétences et comprendre le monde qui l’entoure.

Soyez attentive aux changements d’humeur de bébé quand il joue, qui peuvent indiquer sa fatigue ou sa faim. Adaptez-vous à son attitude : ne lui faites pas de câlin lorsqu’il est dans le feu de l’action ou ne le stimulez pas s’il a envie de se reposer.