Un archipel du Pacifique décide d’interdire les couches jetables

©Getty Images
Le Vanuatu, l'un des archipels du Pacifique vient de prendre une décision sans appel pour sauver la planète.

Bien que très pratiques, les couches jetables traditionnelles sont un désastre écologique. Et quand on sait qu’un bébé portera environ 4000 couches avant d’être propre, il est clair que cela porte à conséquence en ce qui concerne la pollution mondiale. C’est la raison pour laquelle la République du Vanuatu, l’un des archipels du Pacifique, a pris la décision d’interdire la vente et l’utilisation de couches jetables, et ce, dès décembre 2019.

Les couches jetables interdites

Ralph Regenvanu, le ministre des affaires étrangères de l’Archipel, a annoncé lors d’une conférence sur le climat leur intention d’interdire les couches jetables à la fin de l’année. Mais ce ne sont pas les seuls déchets jetables à être interdits par le Vanuatu. En effet, les couverts, gobelets et assiettes en plastique, ainsi que les touillettes et tous les emballages alimentaires jetables seront aussi interdits. Ils proposent donc aux parents, qu’ils soient habitants des îles ou simples touristes, à privilégier les couches lavables aux couches jetables.

Cet endroit, qui accueille chaque année des milliers de touristes attirés par les plages paradisiaques de l’Archipel, est directement concerné par le réchauffement climatique. En effet, la montée des eaux serait une véritable catastrophe pour les 83 îles qui composent l’archipel. Un exemple de politique drastique qui fera peut-être écho dans d’autres pays.

Vous souhaitez connaître d’autres initiatives écologiques? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here