Saint Nicolas: un mensonge pour vos enfants?

Par -
© iStock
Êtes-vous de ces parents qui se réjouissent de voir les yeux émerveillés de vos enfants, au matin du 6 décembre? Ou considérez-vous justement que c'est le plus gros mensonge raconté aux enfants?

1) Faut-il laisser croire en Saint Nicolas?

“Vous ne leur mentez pas: vous nourrissez leur imaginaire!” Françoise Dolto le résume d’ailleurs bien quand elle dit que “c’est un mythe, pas un mensonge”. La psychiatre Dominique Tourrès-Gobert, le confirme: “Oui, Saint Nicolas est un mensonge, mais un joli et gentil mensonge. Ce monsieur vêtu de rouge représente la magie, la fête, le mystère, mais aussi le don, la générosité, la beauté gratuite d’offrir. Si Saint Nicolas n’est pas vrai ‘pour de vrai’, l’amour et la bonté qu’il incarne, elles, le sont!“.

Le monde imaginaire nourrit le monde de l’enfance et les personnages fantastiques (fées, chevaliers, dragons, animaux qui parlent, héros divers) et permet à l’enfant de se développer par la rêverie.

2) Quels bienfaits tirer du mythe de Saint Nicolas?

Le sentiment d’appartenance sera nourri par le partage de cette fête avec d’autres familles, d’autres enfants de l’école, de la région, du pays et d’autres contrées. Cette fête rassemble et favorise les échanges. C’est aussi un moment de solidarité. Les enfants peuvent apprendre à donner leurs jouets pour les autres qui n’en reçoivent pas. Plus encore, cela peut éveiller au respect des différences puisqu’il y a des pays où la Saint Nicolas n’est pas fêtée. Cela peut être une occasion pour ouvrir avec les plus grands une discussion sur les traditions.

3) Jusqu’à quel âge faire croire à Saint Nicolas?

Dire la vérité à son enfant, ce n’est pas tant lui révéler un mensonge que le faire entrer dans le monde des grands et lui demander d’être gardien du secret qui entretient le rêve des petits. Les doutes arrivent vers 6 ans.

L’entourage joue un rôle évident (“mes copains à l’école m’ont dit que c’était pas vrai”) mais pas moins grand que l’esprit rationnel de votre enfant (“comment Saint Nicolas fait-il pour voler dans le ciel avec tous ses cadeaux, et les distribuer tous en une nuit, et entrer pas la cheminée même dans des maisons où il n’y en a pas?”). C’est à ce moment-là qu’il faut lui raconter l’histoire du vrai Saint Nicolas (l’évêque de Myre). Généralement, on conseille que la croyance en Saint Nicolas ne dépasse pas les 8 ou 9 ans.

4) C’est quoi la légende de Saint Nicolas?

Saint Nicolas est né en 270 et était évêque à Myre (dans le sud de la Turquie). Très généreux et bienveillant, il défendait les victimes d’injustice. Il venait en aide à beaucoup de monde: aux marins (dans les tempêtes), aux affamés, aux veuves, aux enfants et aux gens faibles. On raconte qu’il aurait rendu la vie à trois enfants tués par un boucher.

5) Dans quel pays passe Saint Nicolas?

Saint Nicolas est fêté en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en France (au Nord et à l’Est), en Suisse, au Royaume-Uni, au Luxembourg, en Autriche, en Slovaquie, en Croatie, en Hongrie, en Pologne, en République Tchèque, en Roumanie.

Source: Le ligueur

Ces articles vont également vous intéresser:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here