Devons-nous obliger un enfant à terminer son assiette?

Par -
© Getty Images
Vous éprouvez des difficultés à faire terminer son assiette à votre enfant et les repas finissent souvent en disputes? Vous vous demandez si c'est une bonne idée d'obliger un enfant à terminer son assiette à tout prix? Des experts ont répondu en vidéo à cette question que se posent de très nombreux parents.

On a tous – ou presque – déjà été face à un enfant refusant catégoriquement de terminer son assiette. On se retrouve alors dans la peau du parent qui l’oblige à manger encore quelques bouchées « pour ne pas gaspiller » ou « parce qu’il aura faim dans une heure ». Une situation qui peut tourner au drame ou à la crise de colère. C’est alors que le repas, qui devait être un moment agréable en famille, se termine en guerre des tranchées. Si vous êtes confrontée à ce genre de difficulté, vous vous êtes probablement déjà demandé s’il était vraiment fondé d’obliger un enfant à terminer absolument son assiette. Et bien sachez que selon des experts québecois, pas vraiment. Bien au contraire!

Une mauvaise habitude

Cette vidéo, produite communément par les associations « Ensemble pour l’éducation pour la petite enfance » et « l’association québécoise des Centres de la Petite enfance », nous explique pourquoi il est scientifiquement important de ne pas obliger un enfant à manger s’il n’a plus faim. Selon les spécialistes, obliger un petit à terminer son assiette brouillerait ses signaux de satiété. Des signaux qui seront la base de la relation qu’il entretiendra avec la nourriture durant toute sa vie.

Ils expliquent d’ailleurs que dès le plus jeune âge, les enfants sont en mesure de savoir s’ils ont encore faim ou pas. En effet, l’hormone de la satiété, appelée leptine, est sécrétée à mesure que notre estomac se remplit, et ce, dès le plus jeune âge. Si un enfant dit qu’il n’a plus faim, il y a donc fort à parier que ce soit vrai.

Mon enfant a-t-il encore faim? Les conseils des experts

Selon les experts qui ont participé à cette vidéo, il serait même dangereux d’obliger un enfant à manger s’il n’a plus faim: en mangeant alors qu’il n’en ressent plus le besoin, on brouille les pistes de la satiété, ce qui peut l’amener à avoir une relation malsaine avec la nourriture. Voici les conseils des experts pour vous assurer que votre enfant mange selon sa faim:

1. Demander s’il a une petite ou une grande faim

Cette question amènera votre enfant à prendre conscience de sa faim et lui apprendra à l’évaluer. Cela vous permettra aussi de lui servir une portion adaptée et d’éviter une assiette trop copieuse qu’il ne finira certainement pas.

2. Le laisser se servir à l’occasion

S’il est assez grand, proposez-lui de se servir de lui-même. Cela vous aidera à voir la quantité qu’il met dans son assiette tout en lui apprenant l’autonomie. Autre conseil: ne lui servez pas de portions trop importantes. Comme nous vous l’expliquons dans cet article, Les enfants sont plus susceptibles de manger des portions plus petites par rapport à une assiette pleine.

3. Lui demander s’il n’a vraiment plus faim

Lorsque votre enfant vous sort un « j’ai plus faim », ne vous offusquez pas ou ne lui dites pas que si, il a certainement encore faim. Demandez-lui plutôt « tu es certain(e) que tu n’as plus faim? Ou tu n’aimes pas? ». S’il vous répond qu’il n’a effectivement plus faim, ne le forcez surtout pas.

Plus d’articles sur la santé des tout-petits

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here