Mon petit se réveille toujours trop tôt! Que dois-je faire?

Par -
Il est loin le temps où vous pouviez dormir jusque 10h… Chaque matin, votre enfant se réveille à l'aube. Pas de panique: on vous donne des astuces concrètes pour ne plus avoir à vous lever à 5h30 tous les week-ends!

Il est important de comprendre pourquoi votre enfant est réveillé à peine le soleil levé. Parfois, il n’y a pas de raisons particulières: c’est un lève-tôt, c’est son rythme biologique, il devra donc apprendre à rester dans son lit. Mais avant de parvenir à cette conclusion, vous devez éliminer ces deux explications plausibles.

1. Votre petit se réveille trop tôt car il a faim

À 5h30, votre bout de chou est déjà planté devant votre porte avec une tête de bienheureux: “Maman, papa, je suis réveillé”. Faire comme si vous ne l’aviez ni vu ni entendu n’aide pas. Il vaut mieux se lever, lui servir un petit-déjeuner léger comme un yaourt ou une banane, puis lui suggérer d’aller se recoucher. De cette façon, vous savez au moins qu’il ne se réveillera pas de faim.

2. Les tentures sont trop légères

Et si votre enfant se réveillait trop tôt à cause de la lumière du matin? Assurez-vous que sa chambre est dans la pénombre et qu’elle le reste jusqu’au petit matin, en accrochant des rideaux épais. S’il déloge ou que vous partez en vacances, pensez à apporter des sacs poubelles et du ruban adhésif. Collez les sacs contre les fenêtres afin de créer une pièce sombre.

Comment réagir? 12 conseils à mettre en place

À la base, se réveiller tôt n’est pas un problème. Mais en tant que jeune parent, le manque de sommeil peut vite se faire ressentir et rendre irritable. Voici 12 conseils à mettre en place pour que votre petit reste plus longtemps dans son lit.

1. Remettez-le au lit autant de fois qu’il le faut

Pour vous assurer que votre enfant dorme plus longtemps, vous pouvez également appliquer aux tout-petits la méthode dite du “cache-cache”. À chaque fois que votre enfant se lève à l’aube, ramenez-le dans son lit en étant calme mais décidée, en lui disant: “Tu vas quand même encore bien dormir”.

S’il se réveille à nouveau, continuez jusqu’à ce qu’il soit temps de se lever, par exemple jusque 7h. Vous devrez peut-être l’accompagner dix fois lors des premiers jours. Mais, au cours de la semaine, votre enfant sera conscient qu’il n’a rien à faire en dehors de son lit aussi tôt. Et le problème (la plupart du temps) sera résolu!

2. Installez des outils spécifiques

L’un des moyens pour garder votre enfant plus longtemps au lit est d’installer des lumières spéciales et un réveil pour enfants. Les lumières, par exemple, s’allument automatiquement quand il est temps de se lever. Vous pouvez expliquer à votre enfant qu’il doit rester couché jusqu’à ce qu’il soit l’heure ou qu’il peut jouer dans sa chambre, calmement, sans déranger papa et maman.

Les réveils pour enfants fonctionnent selon le même principe: ils indiquent de manière ludique si la nuit est terminée et que votre enfant peut se lever pour venir vous rejoindre. Cet outil peut être utilisé pour les tout-petits qui ne savent pas lire, puisque c’est généralement des dessins qui indiquent le jour et la nuit.

3. Déterminez l’heure du lever

Votre première réaction lorsque votre enfant commence à vous appeler est généralement d’aller le chercher dans son lit. En effet, si vous voulez commencer la journée de bonne humeur, il est souvent plus simple de se lever dès 5h45 plutôt que de laisser votre bout’chou réveiller tout le monde. Mais votre enfant ne sait en réalité pas du tout quand il est temps de se réveiller: la plupart des tout-petits ne peuvent pas regarder une horloge. C’est donc à vous de choisir l’heure à laquelle il faut se lever. Allez-le voir et expliquez-lui que la journée n’a pas encore débuté.

4. Réagissez de manière adaptée

Lorsque votre petit se réveille à 5h un dimanche, n’agissez pas comme s’il s’agissait d’une heure normale pour se lever. Faites-lui comprendre qu’il est encore trop tôt en expliquant que les autres membres de la famille dorment encore. N’ouvrez pas les rideaux, chuchotez et réalisez des activités calmes comme lire un livre en berçant votre enfant. Non seulement il se pourrait qu’il s’endorme à nouveau, mais en plus il comprendra que c’est encore trop tôt pour commencer la journée.

5. Soyez cohérente

Soyez logique et agissez de la même manière à chaque fois que votre petit vous réveille à l’aube. Si un matin, vous commencez la journée de bonne humeur avec lui, et que le lendemain, vous soupirez et lui répétez qu’il est trop tôt, l’enfant ne comprendra pas ce qui lui arrive. Réagissez toujours de la même manière.

6. Ne vous inquiétez pas pour vos autres enfants

Ne stressez pas dès le matin en pensant que votre petit va réveiller toute la famille: les enfants ont un sommeil beaucoup plus profond que ce que l’on imagine. Ne vous mettez donc pas la pression parce que votre bout’chou a crié deux-trois phrases: ses frères et sœurs n’ont sûrement rien entendu. Donc relax, ça ne sert à rien de s’ajouter une pression quand tout va bien!

7. Changez-le puis recouchez-le

Même si votre enfant doit être changé, ce n’est pas une raison pour commencer la journée. Changez-le aussi calmement que possible et dans la pénombre, soyez douce et recouchez-le. Si votre bambin ne porte plus de langes, laissez-le aller aux toilettes en restant discret et calme, puis remettez-le à nouveau dans son lit.

8. Arrêtez les siestes

Parfois, cela peut aider d’arrêter les siestes ou de les raccourcir. Ainsi, vous stoppez le cercle vicieux du réveil trop matinal et de la sieste réparatrice. Remplacez ce moment par une pause calme et reposante, comme écouter de la musique douce ou lire un livre.

9. Ne le mettez pas au lit trop tôt

Si vous mettez votre enfant au lit très tôt parce qu’il a l’air très fatigué, attendez-vous à ce qu’il se réveille le lendemain matin à 6h. Le coucher ne serait-ce que 30 minutes plus tard peut aider à ajuster un peu son rythme. Tentez progressivement, de jour en jour, à aller au lit plus tard. Rien que cinq minutes peuvent faire une différence! Vous devrez sûrement retarder l’heure du coucher petit à petit pendant minimum deux semaines avant d’avoir des résultats.

10. Laissez-le dans sa chambre

Laisser un bébé seul dans sa chambre peut être difficile. Mais lorsque votre enfant a atteint 2 ans et demi, il est utile de convenir avec lui de ce qu’il peut faire s’il se réveille. Expliquez-lui qu’il peut jouer ou lire un livre dans sa propre chambre, mais qu’il ne peut pas venir dans votre chambre avant qu’il ne fasse jour ou que vous l’appeliez. Ne laissez pas de jouets trop excitants à portée de main: donnez-lui accès facilement à des activités calmes et adaptées, qu’il peut réaliser seul.

11. Adoptez le lit Montessori

Dans l’idée de laisser votre enfant débuter sa journée sans vous, adaptez son mobilier: si votre enfant dort dans un lit à barreaux, il sera difficile pour lui de jouer sans vous appeler. Songez peut-être à installer un lit Montessori: à même le sol, cette alternative permet à l’enfant de quitter son lit et de se balader dans sa chambre sans avoir besoin de vous.

12. Habillez-le assez chaudement

Vous n’avez peut-être pas pensé à ça, mais votre enfant peut aussi se réveiller parce qu’il a trop froid. En hiver, n’hésitez donc pas à lui rajouter un habit chaud, comme un t-shirt supplémentaire. Ajouter une couverture risque par contre d’être trop chaude, et de produire l’effet inverse de celui escompté.

Source: Oudersvannu

Sommeil de l’enfant: ceci pourrait également vous intéresser

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here