Serena Williams confie souffrir de dépression post-partum

© Reporters / Mega
Le 1er septembre dernier, la célèbre tenniswoman accueillait son premier enfant, Alexis Olympia Ohanian Jr. Sur Instagram, la jeune maman a confié avoir l'impression d'être parfois une "mauvaise mère".

Après s’être qualifiée à Wimbledon à peine 10 mois après son accouchement, rien ne semble pouvoir arrêter Serena Williams. Et pourtant… La maman d’Alexis Olympia Ohanian Jr. a partagé un émouvant message sur son compte Instagram, dans lequel elle confie être touchée par la dépression post-partum.

Serena Williams confie souffrir de dépression post-partum

« La dernière semaine n’a pas été facile pour moi. Non seulement j’ai dû accepter des choses difficiles sur le plan personnel, mais j’ai aussi traversé une déprime passagère. Mais surtout, je ne me sentais pas une bonne mère », explique la jeune maman en légende d’une photo d’elle, posant devant un coucher de soleil.

Et d’ajouter: « J’ai lu plusieurs articles qui indiquaient que la dépression post-partum peut durer jusqu’à trois ans si on ne s’attarde pas sur la situation. J’en ai parlé à ma mère, à mes sœurs et à mes amis, qui m’ont fait savoir que mes sentiments sont totalement normaux. »

Athlète et maman, un combo difficile

Si Serena Williams se sent parfois dépassée par cette situation, c’est à cause des difficultés à allier vie professionnelle et vie de famille. La tenniswoman avoue avoir l’impression de ne pas faire suffisamment pour sa fille à cause de sa carrière. « Je travaille beaucoup, je m’entraîne et j’essaie d’être la meilleure athlète possible. Cependant, même si je suis avec elle (sa fille) tous les jours de sa vie, je ne suis pas aussi présente que je le voudrais. »

Un message inspirant pour toutes les mamans

L’ancienne N.1 mondiale conclut son discours en s’adressant aux mamans. « La plupart d’entre vous, les mamans, connaissez la même chose. Que vous soyez à la maison ou au travail, trouver cet équilibre avec les enfants est un véritable art. Vous êtes les vraies héroïnes. »

Un message inspirant, qui rassure toutes les mamans dans la même situation: vous n’êtes pas les seules et vous allez y arriver!

Last week was not easy for me. Not only was I accepting some tough personal stuff, but I just was in a funk. Mostly, I felt like I was not a good mom. I read several articles that said postpartum emotions can last up to 3 years if not dealt with. I like communication best. Talking things through with my mom, my sisters, my friends let me know that my feelings are totally normal. It’s totally normal to feel like I’m not doing enough for my baby. We have all been there. I work a lot, I train, and I’m trying to be the best athlete I can be. However, that means although I have been with her every day of her life, I’m not around as much as I would like to be. Most of you moms deal with the same thing. Whether stay-at-home or working, finding that balance with kids is a true art. You are the true heroes. I’m here to say: if you are having a rough day or week–it’s ok–I am, too!!! There’s always tomm!

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le

Plus d’actus people:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here